Les lettres chanceuses

Ce matin, entre la femme avec les habits colorés et la multitude de sacs en plastique, et le monsieur avec les deux enfants qui n’arrêtaient pas de se pousser sur le banc, je t’ai vu. Assise, en lisant un livre si gros que je ne sais pas comment tu fais pour le traîner dans ton sac. J’aurai voulu être l’une de ces lettres, peut être la M ou l’É -accentuée- pour être proche de ton visage, sous ton regarde magnifique. En désirant qu’un jour on lira ensemble, je te souhaite une bonne journée.

Le gars aux Adidas mauves,