Ô liberté chérie

Comment aimer une femme qui me repousse sans cesse?Comment te dire. Tu as embastillé mon cœur.

Embastille,