Pour cette cigale futile que je connais par son cri percant!

Je deplorais jadis de devoir me perdre dans les meandres de ton existence alors ta liberte je l’ai epargnee. Je n’ai
pas lu ce qu’en dit Gandhi du haut de son Prix Nobel de la paix mais je sais que tu le meriterais au meme titre que
monsieur 1984! O toi cigale tu remplis le vide de mon existence fourbue!

JF le sheriff du bout du monde,