Pour toi, splendide jeune homme du métro de l’Église

Bonjour,
Dimanche le 26 mai 2013, vers 5h30-6h00, nos routes se sont croisées.
Station Lionel-Groulx, je suis entrée dans le même wagon que toi, par hasard. Tu somnolais légèrement. Parfois, tu ouvrais les yeux. Quelques stations plus loin, tu réalisas qu’un jeune face à toi dessinait. Il effectuait en fait un portrait. Nos regards se sont croisés à ce moment, dans cet instant de connivence face à la scène, deux témoins de l’art qui émerge. Tu souriais splendidement, beau prince à la peau d’ébène. Station de l’Église, nous sommes tous les deux sortis. J’aurais dû t’aborder là. Ou plus tard, à la sortie. Ou sur la rue, avant que nos chemins se séparent… Ou encore, lorsque, attendant l’autobus, tu me dépassas, marchant sur la rue de l’Église, ton parapluie en main.
J’aimerais bien discuter, échanger avec toi!

julisuraja@gmail.com

La demoiselle aux lunettes, qui aimerait bien en savoir plus sur toi...,