regards électriques à Acadie.

C’était en un éclair, aujourd’hui mardi, un peu avant 19h au métro Acadie. Nous étions dans 2 wagons différents, ce qui n’empêchait pas nos regards de se croiser timidement. J’ai été trop timide pour venir te parler à jean talon, là où tu sortais aussi. Les chances que tu vois ce message sont infimes, mais sait-on jamais… J’aimerais te revoir!

électrisée,