Réponse à Anon/12 août

Je ne veux pas vous induire en erreur, vous vous sentez peut-être concerné par mon message précédent, mais je ne crois pas être la personne à laquelle vous pensez, car je ne suis pas une jeune professionnelle. Aussi, je ne me sens pas libre d’aimer qui je veux; j’aime celui que j’aime et je n’y peux rien. Je vis cela comme un enfermement. Pardonnez-moi de vous avoir blessé en vous laissant supposer qu’il y ait un rapport entre un niveau d’instruction élevé et un manque d’humilité, je pensais exclusivement à l’homme que j’aime. Je vous écris pour préciser les choses, car je ne voudrais surtout pas brouiller les cartes entre cette jeune personne et vous. Bonne chance à vous !

 

Un coeur amoureux,