Tu me disais que tu m’aimais…

Dans ce monde où j’erre, tu me disais que tu m’aimais, a ton souffle ,frissonner toutes mes pensées, j’ai changé en perles dans tes décombres toutes tes gouttes de sueurs, viens ! Oui viens poser sur mes oeuvres ton doit d’où sort ma lueur ! Viens voir le rocher où je m’abrite, l’esprit lion, le coeur enfant, avant d’être sur terre, j’étais l’archange solitaire, sur mon âme qui fut colombe, quelquefois une plume tombe sur le cadavre d’un oiseau…

J'ai brûlée mon coeur a vouloir te sauver..., 13 octobre 2020