Monde

La frontière Iran-Irak secouée par des séismes

TÉHÉRAN, Iran — Au moins huit tremblements de terre ont secoué jeudi la région frontalière entre l’Iran et l’Irak.

Six secousses étaient de magnitude 5 et les deux autres de magnitude 4. Il s’agirait de répliques du séisme qui a fait quelque 530 morts dans cette région montagneuse en novembre.

On ne rapporte pour le moment que quatre blessés légers.

Toutes les secousses se sont produites à environ dix kilomètres sous terre.

Les autorités géologiques américaines rapportent que sept séismes ont frappé près de la ville irakienne de Mandali, à 120 kilomètres au nord-est de Bagdad. La huitième s’est produite près de la ville de Mehran, dans l’ouest de l’Iran, à environ 90 kilomètres au sud-est de Mandali, près des monts Zagros qui séparent les deux pays.

Les secousses se sont toutes produites en l’espace d’une heure. Elles ont été ressenties jusqu’à Bagdad. La télévision iranienne fait état de scènes de panique et de gens qui sont sortis dans les rues en courant.