Monde

Mort du plus vieil hippopotame du monde en captivité à Jérusalem

Mort du plus vieil hippopotame du monde en captivité à Jérusalem
Photo by: APFILE - In this Jan. 10, 2018 file photo, Fiona, a baby Nile Hippopotamus has her gums rubbed by a zookeeper in her enclosure at the Cincinnati Zoo & Botanical Garden in Cincinnati. The San Antonio, Texas, zoo has launched a social media campaign matching Fiona with 2-year-old hippopotamus named Timothy. (AP Photo/John Minchillo)

Tami, présentée par le zoo de Jérusalem comme le plus vieil hippopotame au monde en captivité, s’est éteinte dans son sommeil jeudi à l’âge de 59 ans.

«Nous avons trouvé Tami l’hippopotame sans vie dans le lac de la partie africaine», a annoncé sur Facebook le zoo de Jérusalem, également connu sous le nom de Zoo biblique.

Dernière de son espèce au zoo de Jérusalem depuis le décès du mâle Mati il y a une dizaine d’années, «elle est morte à un âge avancé, entourée de beaucoup d’amour et respect». Les hippopotames ont une longévité de 40 à 50 ans.

Le zoo n’en a guère dit plus sur l’histoire de Tami, sinon qu’elle s’était imposée comme la figure dominante de la partie africaine du parc parmi les girafes, les zèbres et les rhinocéros.

«C’est un jour difficile pour nous», a commenté Gilad Moché, employé du zoo, sur le site du quotidien Israël Hayom. «Un peu comme lorsqu’on perd une amie». L’ancienne doyenne des hippopotames en captivité, Bertha, est morte en 2017 à 65 ans au zoo de Manille.

Le Zoo biblique de Jérusalem, fondé en 1939 et situé dans l’ouest de la ville sainte, héberge 250 espèces animales, dont la plupart de celles citées dans la Bible.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *