Monde

Turquie : 22 morts dans l’accident d’un véhicule transportant des migrants

Turquie : 22 morts dans l’accident d’un véhicule transportant des migrants
Photo: AFPTurkish police forensic experts examine the wreckage of a truck, carrying migrants, after it crashed in Izmir, on October 14, 2018. - Fifteen people, including children, died when a vehicle carrying migrants plunged off the highway into a river-bed in western Turkey, state media said. The vehicle, believed to be a lorry, was travelling from Aydin towards the Aegean city of Izmir when it flipped over and fell into the river several metres below, state-run Anadolu news agency said. The nationality of the migrants was not made clear nor was it known where they were heading.Turkish television pictures showed the stricken wreckage of the vehicle, which was reduced to burned-out metal by the impact of the crash. Large numbers of emergency service personnel were sent to the scene.Turkey is a key transit points for migrants from troubled countries in the Middle East, Asia and Africa seeking a new life in Europe via EU member Greece. (Photo by MEHMET CANDAN / Demiroren News Agency / AFP) / - Turkey OUT / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / MEHMET CANDAN/ Demiroren News Agency" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Vingt-deux personnes dont des enfants ont été tuées dimanche en Turquie lorsqu’un véhicule transportant des migrants a quitté la route pour s’écraser dans le lit d’une rivière plusieurs mètres en contrebas, a annoncé l’agence de presse d’État Anadolu.

Le camion arrivait d’Aydin et roulait sur l’autoroute vers Izmir, sur la côte occidentale de la Turquie quand l’accident s’est produit, a précisé l’agence.

On ignorait dans un premier temps la nationalité des migrants. Apparemment, ils se dirigeaient vers la côte, probablement vers la péninsule de Dilek, d’où l’île grecque de Samos n’est distante que de quelques kilomètres.

Le camion transportait également deux canots pneumatiques.

La télévision turque a montré des images du véhicule réduit à l’état de métal calciné dans le lit de la rivière, entouré de secouristes. Le bilan révisé était à la mi-journée de 22 morts et 13 blessés.

Le conducteur, un Turc de 35 ans, a survécu, et, de son lit d’hôpital, a expliqué à la police qu’il avait fait une embardée pour éviter un véhicule arrivant en sens inverse, d’après l’agence de presse DHA.

Il était titulaire d’un permis B et n’avait donc pas les papiers nécessaires à la conduite d’un camion de cette taille, loué pour deux jours, a ajouté DHA, selon laquelle deux bébés, deux enfants et une femme enceinte figurent parmi les morts.

La Turquie est un lieu de transit important pour les migrants en provenance du Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique et qui veulent tenter d’entrer en Europe via la Grèce.

Un million de migrants étaient passés de Turquie en Grèce en 2015, provoquant une crise qui s’était conclue par un accord entre l’UE et Ankara. Depuis, le nombre des migrants prenant cette route a fortement baissé, mais ils ont été encore près de 25.000 à arriver en Grèce depuis le début de l’année et 118 personnes sont mortes en tentant la traversée.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *