Monde

La Russie envisage de se déconnecter de l’Internet

La Russie envisage de se déconnecter de l’Internet
Photo by: Mikhail Klimentyev / The Associated PressVladimir Poutine. Photo: Mikhail Klimentyev / The Associated Press

Le gouvernement russe envisage sérieusement de se déconnecter du réseau Internet mondial, afin de mettre à l’épreuve l’un de ses protocoles de cyberdéfense.

Si le projet est mené à terme, toutes les données qui seront échangées entre les citoyens et les organisations russes demeureront à l’intérieur du pays pendant un laps de temps déterminé, plutôt que d’être constamment accessibles à toute la planète.

Ce test devrait se dérouler d’ici le 1er avril d’après la Russie, qui n’a toutefois pas fixé de date précise pour celui-ci jusqu’à maintenant.

Quoiqu’il en soit, l’OTAN et ses alliés disent s’inquiéter, eux qui ont notamment menacé de sanctionner la Russie dans le passé pour les cyber-attaques qu’elle est soupçonné d’avoir organisé en ligne pendant la campagne électorale de Donald Trump, en 2016.

Le projet de loi changerait essentiellement la routine des fournisseurs d’accès Internet, qui serait dorénavant tenus de garantir leur capacité à fonctionner si des puissances étrangères voudraient isoler le pays, virtuellement.

L’initiative implique aussi un engagement ferme de la Russie, qui devra construire une nouvelle version du système d’adresse du réseau (le DNS), afin de pouvoir fonctionner quand même si les liens vers les serveurs internationaux sont coupés.

Une douzaine d’organisations supervisent actuellement ces serveurs mondiaux qui servent de base ou de racine à l’Internet. Aucun d’entre eux ne se trouve en Russie.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *