Monde

Lapidation des homosexuels au Brunei: Des hôtels appartenant au sultan disparaissent des réseaux sociaux

L'hôtel 5 étoiles Beverly Hills appartient au sultan du Brunei Photo:

Huit des neuf hôtels cinq étoiles appartenant au sultan de Brunei ont été contraints de supprimer ou rendre privées leurs plateformes sociales suite aux vives réactions suscitées par l’annonce de l’instauration de la loi prévoyant la peine de mort par lapidation pour homosexualité.

Le 28 mars, jour où l’annonce de la loi s’est propagée sur les réseaux sociaux, des célébrités telles que George Clooney et Ellen Degeneres ont appelé au boycott des hôtels, incluant l’Hôtel Bel-Air à Los Angeles (USA), l’Hôtel Beverly Hills à Beverly Hills (USA), Le Dorchester à Londres (Royaume Uni), le 45 Park Lane à Londres (Royaume Uni), le Coworth Park à Askot (Royaume Uni), Le Meuricem à Paris (France), l’Hôtel Plaza Athénée à Paris (France), l’Hotel Eden à Rome (Italie), et l’Hotel Principe di Savoia à Milan (Italie).

Dans son article pour le site de nouvelles Deadline en date du 28 mars exhortant le monde à boycotter les hôtels appartenant au sultan, l’acteur et activiste George Clooney écrit: « Chaque fois que l’on séjourne, réalise des rendez-vous d’affaires, ou soupe dans chacun de ces hôtels, on met de l’argent directement dans les poches d’hommes qui choisissent de lapider et fouetter leurs propres citoyens parce qu’ils sont homosexuels ou ont commis l’adultère.»

Cette loi résulte de la décision de la part du sultan d’appliquer sévèrement la charia. Cette nouvelle loi instaure également des peines plus lourdes pour le vol, soit l’amputation de la main droite pour la première infraction et l’amputation du pied gauche pour la deuxième.

Articles récents du même sujet