Monde

Hong Kong : l’UE appelle à la retenue et au dialogue

Hong Kong : l’UE appelle à la retenue et au dialogue
Photo: Getty ImagesUne manifestation au sein du parlement de Hong Kong le 1er juillet 2019

L’Union européenne a appelé lundi à “éviter l’escalade” et à ce que s’instaure un dialogue à Hong Kong, après l’invasion de l’hémicycle du parlement local par des manifestants hostiles au gouvernement pro-Pékin dans cette ancienne colonie britannique.

“Les actions d’aujourd’hui d’un petit nombre de personnes (…) ne sont pas représentatives de la grande majorité des manifestants, qui ont été pacifiques” jusqu’alors, a aussi écrit dans un communiqué une porte-parole de la cheffe de la diplomatie de l’UE Federica Mogherini.

Cette action menée par des Hongkongais contestataires s’est déroulée à l’occasion du jour anniversaire de la rétrocession du territoire à la Chine, le 1er juillet 1997.

Les manifestants ont déployé un drapeau aux couleurs britanniques à la tribune du Conseil législatif (LegCo), le parlement local, où ils étaient entrés par dizaines, casqués et masqués, après avoir brisé à l’aide de barres de fer et d’autres instruments de fortune des baies vitrées blindées.

Dans son communiqué, l’UE a déploré une action en décalage avec les manifestations, observées ces trois dernières semaines, de gens “exerçant pacifiquement leur droit fondamental à se réunir et à protester”.

“À la suite de ces derniers incidents, il est d’autant plus important de faire preuve de retenue, d’éviter les réactions d’escalade et d’engager le dialogue et la consultation pour trouver une manière de progresser”, a fait valoir la porte-parole de Mme Mogherini.

Un peu plus tôt, le chef de la diplomatie britannique Jeremy Hunt avait exprimé le “soutien indéfectible” de son pays à “Hong Kong et à ses libertés en ce jour anniversaire”.

Les manifestations entamées le mois dernier répondaient initialement à un projet de loi du gouvernement de Hong Kong visant à autoriser les extraditions en Chine continentale. Ce projet de loi est désormais suspendu.