Monde
22:15 15 juillet 2019 | mise à jour le: 15 juillet 2019 à 22:17 temps de lecture: 2 minutes

Retour inquiétant d’Ebola au Congo

Retour inquiétant d’Ebola au Congo
Photo: / Pamela TULIZO/AFPDes séances de vaccination ont déjà lieu à Goma.

Un premier cas de fièvre hémorragique Ebola à Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), «change potentiellement toute la donne», a déclaré hier l’Organisation mondiale de la santé.

«Nous ne pouvons pas être trop prudents», a insisté à Genève Tedros Adhanom Ghebreyesus, le directeur général de l’OMS, précisant qu’il allait de nouveau réunir son comité d’urgence pour décider si l’épidémie constituait une «urgence sanitaire mondiale».

En juin, l’OMS avait jugé que l’épidémie en cours constituait une urgence sanitaire seulement pour la RDC et la région. Mais l’irruption d’Ebola à Goma, une ville d’un million d’habitants qui est un véritable carrefour dans la région des Grands Lacs, représente un «avertissement», selon le responsable des situations d’urgence de l’OMS, Mike Ryan.

L’inquiétude est palpable à Goma, ville partagée entre ses villas avec vues magnifiques sur le lac Kivu, siège des Nations unies et des ONG, et ses quartiers densément peuplés avec une activité commerciale importante.

Le Rwanda, pays frontalier de Goma, a demandé hier à ses ressortissants d’éviter tout voyage dans l’est de la RDC.

Articles similaires