Monde

Fortes pluies dans le sud-est de la France

Residents clean a street of Golf Juan, southern France, Sunday Oct.4, 2015. Flash flooding around the French Riviera has killed more than a dozen of people, including some trapped in cars, a campsite and a retirement home. Torrents of muddy water also inundated buildings, roads and railway tracks, disrupting car and train traffic along the Mediterranean coast. (AP Photo/Lionel Cironneau) Photo: The Associated Press

MONTRÉAL – Au moins 13 personnes sont mortes dans des inondations causées par de fortes pluies qui ont frappé la Côte-d’Azur, dans le sud-est de la France, samedi soir.

Le département des Alpes-Maritimes a été durement touché. Météo France rapportait qu’au moins 195 millimètres d’eau étaient tombés sur Cannes en l’espace de 24 heures, dont 107 millimètres en une heure seulement.

Pour l’instant, le bilan continuait de s’alourdir. Selon les premières informations diffusées par les médias locaux, trois personnes âgées ont perdu la vie dans une maison de retraite et une autre dans un terrain de camping de Biot, près d’Antibes. Trois autres personnes seraient mortes noyées dans leur voiture qui se trouvait à l’intérieur d’un tunnel de Vallauris-Golfe-Juan. Cinq personnes se seraient noyées dans les stationnements de deux résidences à Mandelieu-la-Napoule. Une femme âgée dans la soixantaine aurait été emportée dans une vague dans un stationnement de Cannes.

Des milliers de foyers étaient privés d’électricité à la suite des intempéries dans diverses communautés de la Côte-d’Azur.

La circulation était impossible sur l’autoroute A8 qui était fermée dans les deux directions entre Antibes et Saint-Laurent-du-Var.

Le trafic ferroviaire était perturbé dans le département des Alpes-Maritimes. Des dizaines de trajets étaient interrompus, notamment, en raison de l’inondation de la gare de Cannes. Plusieurs voyageurs étaient coincés à l’intérieur des gares ou des trains touchés, selon certains médias.

Le premier ministre français a été le premier à réagir, tôt dimanche matin. Manuel Valls a exprimé, sur Twitter, sa «profonde émotion» et son «soutien aux familles des victimes».

Le président de la République a exprimé, par voie de communiqué, «la solidarité de la Nation». François Hollande a adressé «aux familles et aux proches des victimes ses sincères condoléances».

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, devait se rendre sur place.

Articles récents du même sujet