Soutenez

Les travailleurs de la santé s’entraînent sur des robots ultraréalistes au CUSM

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) se dote d’équipements dernier cri pour permettre à ses nouvelles recrues des métiers de la santé de se former à diverses procédures et éventualités. Cet achat est rendu possible grâce à un don de 2M$ de la Banque Royale du Canada fait à la Fondation du CUSM.

Entre une mannequin enceinte, un mannequin en arrêt respiratoire et un simulateur de chirurgie laparoscopique, la Dre Elene Khalil, qui dirige l’enseignement au CUSM, explique que « dans le domaine de la santé, une bonne proportion de travailleurs ont moins de deux ans d’expérience ».

Alors qu’auparavant, plusieurs travailleurs de la santé devaient attendre d’avoir acquis une certaine expérience avant d’être autorisés, par exemple, en salle d’opération, ils y ont maintenant accès très rapidement étant donnée la pénurie de personnel.

Elle enchaine : « dans certains domaines spécialisés, jusqu’à 77.9% des travailleurs vont être embauchés directement, alors qu’avant, il fallait six mois, un an ou deux ans pour qu’une infirmière puisse travailler aux urgences, en salle d’opération ou en soins intensifs ».

Meilleure formation pour de meilleurs soins

La Dre Khalil pense ainsi que ces simulateurs vont permettre à ces jeunes travailleurs de se préparer plus rapidement « pour avoir la confiance et la résilience pour fonctionner dans ses secteurs là ».

Ce type d’entrainement est d’une « importance primordiale pour la sécurité des patients », avance quant à lui président de l’entreprise spécialisée en formation par la simulation CAE, Marc Parent.

Il précise que la simulation est intéressante, car des procédures ne peuvent pas être pratiquées sur les humains à titre d’entrainement.

Des mises en situation

Sous les yeux ébahis des donateurs présents au dévoilement des équipements, une équipe a ainsi réanimé un patient dans une mise en scène réaliste d’un arrêt respiratoire. Massage cardiaque, défibrillateur et intubation étaient toutes au programme. Rassurez-vous, le (faux) patient a bien survécu et l’équipe a eu le droit à une ovation.

Parmi les autres procédures pour lesquels les jeunes travailleurs pourront s’entrainer se retrouvent l’échographie d’un fœtus, le soin d’une dysphasie de la hanche sur un bébé ou encore la trachéotomie.

Les équipements sont une part intégrante du Programme de développement des jeunes travailleurs du CUSM. Le don de la RBC ira aussi à l’amélioration du bien-être et de la santé mentale des jeunes travailleurs de la santé. 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.