Vivre ensemble

Mylène Drouin: l’humain d’abord!

La directrice régionale de santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin.
La directrice régionale de santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin. Photo: Josie Desmarais/Métro

Elle porte sur ses épaules la responsabilité de l’un des principaux épicentres de la pandémie au Canada depuis deux ans, mais continue de regarder en avant en jurant : on va en ressortir plus fort.e.s. La directrice régionale de santé publique de Montréal, Mylène Drouin, travaille d’arrache-pied pour améliorer la santé des Montréalais.e.s, tout en éliminant les inégalités sociales. Et ce n’est pas une crise sanitaire qui l’arrêtera.

+ À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, on a ressorti le #10YearsChallenge des boules à mites. La série vise à célébrer l’ascension fulgurante de personnalités féminines inspirantes du Québec au cours des dix dernières années. Découvrez-en plus ICI. +

Lorsqu’elle s’est jointe à la direction de la santé publique il y a dix ans, elle était loin de se douter qu’elle devrait affronter une telle tempête.

Même si la pandémie restera toujours dans son «top 3» des implications dont elle est le plus fière, elle aimerait bien, «comme tout le monde, tourner la page, passer à autre chose et voir qu’on en ressort plus fort collectivement».

Le combat n’est cependant pas gagné. Elle est déjà en train de se consacrer «au rétablissement de nos organisations [en santé et services sociaux] et de nos communautés», énième preuve de sa grande proactivité.

Parce que la Dre Drouin a souvent eu un pas d’avance dans la gestion de la crise sanitaire pourtant très imprévisible. Avec son équipe, qui lui est d’ailleurs très chère, elle analyse, anticipe et entre en jeu rapidement.

«Les défis de tous les jours animent ma fibre combattive. La mission de la santé publique m’inspire, mes équipes m’impressionnent [aussi] par leur engagement et leur rigueur», affirme-t-elle, en soulignant au passage le soutien plus qu’essentiel de sa famille.

La Dre Drouin a quatre enfants. Oui, quatre! Et c’est eux qui lui rappellent à l’occasion de déposer son téléphone pour prendre une micro pause de la crise. «[Même il y a dix ans], je jonglais avec les défis de la conciliation travail-famille comme tant de femmes. J’ai vite compris qu’on ne peut viser la perfection telle qu’on nous la projette dans toutes les sphères de nos vies», se livre-t-elle, en toute franchise.

Et imaginez si elle avait remplacé le Dr Horacio Arruda à la tête de la santé publique du Québec, un poste pour lequel elle avait été pressentie par de nombreux analystes.

Elle n’a finalement pas été nommée, mais se réjouit de pouvoir assister les Montréalais.es dans «les importants défis post-pandémie» qui les attendent.

Où se voit-elle dans dix ans? «Là où je sentirai que mon expérience et mon expertise peuvent faire une différence, répond-elle, sagement. La place des femmes dans les lieux de décisions demeure au cœur de mes préoccupations. Je vois certes que nous avons fait des avancées en 2022, mais il reste encore bien du chemin à faire et j’aimerais bien y contribuer.»

2 modèles de femmes 

Louise Arbour, haute-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, et Françoise David, cofondatrice de Québec solidaire. Ce sont «des femmes déterminées et portées par le bien commun et la justice. Des femmes qui représentent aussi pour moi l’intégrité, la transparence et la bienveillance».


Une chose que les gens ne savent pas sur vous?

«Je suis membre du Fonds Collectif Femmes Action Montréal à la Fondation du Grand Montréal. Le #FondsFAM est un outil de philanthropie au féminin qui mobilise le pouvoir de la communauté pour appuyer des organismes soutenant notamment la santé mentale, l’employabilité, l’entrepreneuriat et la lutte contre les violences envers les femmes et les filles.» Apprenez-en plus ici: https://bit.ly/FondsFAM.

L’implication dont vous êtes le plus fière?


«De voir, après cinq ans, une famille syrienne que j’ai parrainée avec ma sœur et une amie être bien établie, intégrée et heureuse d’être au Québec représente certainement une fierté. Un geste qui peut sembler comme une goutte d’eau, mais un geste qui a concrètement fait la différence pour cette famille.»

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet