Sports

Happ et les Blue Jays défont les Phillies 5-3

Happ et les Blue Jays défont les Phillies 5-3
Photo: Derik HamiltonDerik Hamilton / The Associated Press

PHILADELPHIE — Devon Travis et Dwight Smith fils ont cogné un double de deux points chacun, J.A. Happ a été irréprochable au monticule jusqu’en septième manche et les Blue Jays de Toronto ont défait les Phillies de Philadelphie 5-3, dimanche.

Curtis Granderson a ajouté une claque en solo à sa fiche pour les Blue Jays, qui ont enlevé deux des trois matchs de cette série interligue.

Happ (7-3) a distribué trois points — dont deux mérités — et six coups sûrs, en plus d’avoir retiré huit frappeurs sur des prises en six manches et deux tiers de travail contre son ancienne équipe.

«Je n’oublierai jamais cette époque-là; certains de mes meilleurs souvenirs sont ici», a dit Happ à propos de Philadelphie.

Travis a frappé un double au champ centre-gauche pour donner les devants 2-0 aux Jayx en deuxième manche. Smith en a ajouté un le long de la ligne du troisième coussin après deux retraits aux dépens du releveur Tommy Hunter en sixième pour creuser l’écart à 4-0.

«C’était merveilleux, a déclaré Travis, qui a commencé la rencontre avec une piètre moyenne au bâton de ,157. Je voulais finir le match en me disant que j’avais contribué à la victoire de mon équipe.»

Granderson a ensuite expédié l’offrande du spécialiste des fins de match des Phillies Hector Neris dans les gradins du champ droit, alors que le compte était de 0-2 en neuvième, pour inscrire le point d’assurance.

Le partant des Phillies Nick Pivetta (4-3) a concédé deux points et quatre coups sûrs, mais il a retiré sept frappeurs sur des prises en cinq manches. Il s’agissait de son premier départ en carrière contre l’équipe de son enfance, puisqu’il a grandi à Victoria, en Colombie-Britannique.

«Il a fait du bon boulot, même s’il manquait un peu de contrôle sur ses tirs», a reconnu le gérant des Phillies Gabe Kapler.

Happ a lancé pour les Phillies en 2009-10, avant d’être échangé aux Astros de Houston dans la mégatransaction qui avait envoyé l’as Roy Oswalt à Philadelphie.

Après avoir brièvement pris le premier rang de la section Est de la Ligue nationale à ce stade-ci de la saison pour la première fois depuis qu’ils avaient conclu la campagne 2011 avec 102 victoires, les Phillies (29-21) sont retournés à un demi-match des Braves d’Atlanta.