Sports

Cinq moments marquants du match du Canadien

Montreal Canadiens goaltender Carey Price (31) reacts after New York Rangers defenseman Neal Pionk (not shown) scored a goal during the third period of an NHL hockey game Tuesday, Nov. 6, 2018, at Madison Square Garden in New York. The Rangers won 5-3. (AP Photo/Bill Kostroun) Photo: AP

NEW YORK — Voici cinq moments marquants du match disputé mardi soir au Madison Square Garden entre le Canadien de Montréal et les Rangers de New York.

Entre les jambières… deux fois
Enlisé dans une léthargie qui remontait au 15 octobre, Tomas Tatar s’est manifesté et ce dès la 23e seconde de jeu. Profitant du fait que le défenseur Neal Pionk a vu une tentative de dégagement de Jordie Benn passer entre ses jambes près de la ligne bleue du Canadien, Tatar s’est présenté sur le flanc gauche avec le centre Phillip Danault en retrait à sa droite. Avec beaucoup d’espace de manoeuvre, l’attaquant tchèque a pu avancer jusque dans le cercle de mise en jeu gauche, d’où il a décoché un tir des poignets qui s’est faufilé de nouveau entre deux jambes, celles du gardien Henrik Lundqvist pour son cinquième de la saison.

Deux bourdes de Drouin, et c’est l’égalité
Possiblement le meilleur joueur du Canadien lundi soir à Brooklyn contre les Islanders de New York, Jonathan Drouin a connu une mauvaise séquence et les Rangers en ont profité pour égaler le score avec un peu plus de quatre minutes à jouer au premier vingt. Drouin a perdu le disque une première fois près de sa ligne bleue aux mains de Kevin Hayes. Drouin a trouvé le moyen de récupérer la rondelle en zone neutre mais l’a aussitôt perdue, une fois de plus aux mains de Hayes, qui a pu se présenter en territoire du Canadien. Profitant d’une glissade ventrale de Jordie Benn, Hayes, patient, a remis la rondelle en retrait à Chris Kreider complètement oublié à la gauche de Carey Price. Malgré le plongeon désespéré du gardien du Tricolore, Kreider a marqué son 7e de la saison.

Du travail de Danault qui rapporte
Le Canadien a eu besoin de cinq minutes pour reprendre l’avance en début de deuxième période, et le centre Phillip Danault y a été pour beaucoup. Dans une première séquence, Danault a travaillé d’arrache-pied dans le coin droit et même s’il était fortement gêné par un rival, il a été en mesure de faire une passe vers le devant du filet. Le défenseur Victor Mete a éventuellement réussi à effectuer un tir qui a cependant été bloqué par un défenseur. Alors que la rondelle était retournée dans le coin droit, Danault s’en est emparée et a effectué une passe vive vers l’enclave que Tomas Tatar a habilement fait dévier entre les jambières de Henrik Lundqvist pour son deuxième du match et sixième de la saison.

Les Rangers se rapprochent
En déficit 1-3, les Rangers ont réussi à revenir dans le match alors qu’il restait 2:15 à écouler à la deuxième période. Alors que s’écoulaient les dernières secondes d’une punition mineure à Phillip Danault, les Rangers ont fait circuler la rondelle sur le flanc gauche. Après avoir reçu le disque de Jimmy Vesey, Kevin Hayes l’a remis derrière lui à la ligne bleue au défenseur Tony DeAngelo. De la ligne bleue, et avec Vesey près de Carey Price, DeAngelo a décoché un tir des poignets qui a frappé la barre horizontale avant de tomber derrière la ligne rouge.

Les Rangers explosent en troisième
Les joueurs des Rangers sont parvenus à ramener le match à la case de départ, puis à prendre l’avance. Pavel Buchnevich a porté le score 3-3 pendant la neuvième minute de jeu de la troisième période profitant d’un retour de lancer que Carey Price aimerait sans doute revoir. Puis, avec 2:44 à jouer au temps réglementaire, Neal Pionk a servi une tasse de café à Noah Juulsen et donné l’avance aux Rangers pour la première fois du match. Moins d’une minute plus tard, cette fois en désavantage numérique, Mika Zibanejad a doublé l’avance des Rangers et mis la rencontre hors de portée.

Articles récents du même sujet