Sports

Les Bears tenteront de passer le K.-O. aux Eagles

Philadelphia Eagles offensive guard Isaac Seumalo (73) warms up before an NFL wild-card playoff football game against the Chicago Bears Sunday, Jan. 6, 2019, in Chicago. (AP Photo/David Banks) Photo: The Associated Press

LAKE FOREST, Ill. — Peu après son embauche, Matt Nagy a regardé le Super Bowl en compagnie de sa femme dans un bar situé près du complexe d’entraînement des Bears de Chicago. Son bon ami Doug Pederson s’apprêtait à mener les Eagles de Philadelphie vers leur première conquête du trophée Vince Lombardi.

L’établissement était pratiquement vide. Il a même dû demander qu’on mette le match à la télévision.

«C’était merveilleux», a-t-il dit.

Nagy espère que les choses n’iront pas aussi bien pour son bon ami, tandis que les Bears, champions de la section nord de l’Association nationale, affronteront les Eagles dimanche dans un match éliminatoire plutôt intrigant.

Les Bears (12-4) participent aux éliminatoires de la NFL pour la première fois depuis leur conquête du titre de section en 2010, après avoir terminé au dernier rang lors des quatre saisons précédentes. Les Bears ont présenté une fiche de 9-1 pendant cette séquence; les Eagles (9-7) ont gagné cinq de leurs six derniers duels.

Le quart des Bears Mitchell Trubisky disputera son premier match éliminatoire.

Le quart des Eagles Nick Foles — le joueur par excellence du dernier Super Bowl — tentera d’offrir une autre performance exceptionnelle en remplacement de Carson Wentz. Il présente une fiche de 6-0 en de telles circonstances au cours des deux dernières saisons.

Foles s’est particulièrement signalé lors des trois derniers matchs, alors que Wentz était ennuyé par une blessure au dos. Il a égalé le record de Philip Rivers en complétant 25 passes consécutives dans une victoire contre les Redskins de Washington la semaine dernière. Il entamera cette rencontre après avoir quitté celle contre les Redskins en raison d’une blessure au torse.

Alshon Jeffery jouera à Chicago pour la première fois depuis que l’ailier espacé étoile a quitté les Bears après un séjour de cinq saisons pour se joindre aux Eagles en 2017. Trey Burton, des Bears, tentera de battre les Eagles après avoir lancé une passe de touché à Foles sur un jeu truqué — le «Philly Special» — contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre lors du dernier Super Bowl.

Il y aura aussi les frères Long — le garde des Bears Kyle et l’ailier défensif des Eagles Chris — à surveiller.

Et il y aura deux entraîneurs rivaux qui se connaissent bien depuis qu’ils ont oeuvré sous l’égide d’Andy Reid à Philadelphie, puis Kansas City.

«Je lui ai dit, lors de la réunion des propriétaires l’été dernier, qu’il avait certes gagné le Super Bowl. Mais je tenterai de faire la même chose maintenant, a évoqué Nagy. Il ne veut probablement pas l’entendre en ce moment, mais je veux suivre ses traces. J’ai beaucoup de respect pour lui.»

Et ce sentiment est réciproque.

«Dès que nous nous sommes rencontrés, je savais qu’il allait rapidement gravir les échelons», a conclu Pederson.

Articles récents du même sujet