Sports

Le match Predators-Canadien en cinq moments

Nashville Predators' P.K. Subban (76) is driven into the glass by Montreal Canadiens' Artturi Lehkonen during second period NHL hockey action in Montreal, Saturday, January 5, 2019. THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes Photo: Graham Hughes/La Presse canadienne

MONTRÉAL — Voici les cinq moments marquants du match entre les Predators de Nashville et le Canadien de Montréal, samedi, au Centre Bell.

L’importance des mises en jeu
Les Predators ont pris les devants après 10:44 de jeu à la suite d’une mise en jeu à la gauche de Carey Price. Colton Sissons a eu le meilleur devant Max Domi et la rondelle s’est retrouvée à la pointe. Mattias Ekholm a remis à sa gauche vers P.K. Subban, qui a décoché un puissant lancer sur réception. Price a réussi l’arrêt, mais Craig Smith a sauté sur le retour.

Benn continue d’impressionner
Avec deux buts et deux aides à ses trois sorties précédentes, le défenseur Jordie Benn traverse peut-être ses meilleurs moments offensifs en carrière dans la LNH. Benn a continué d’y aller de beaux jeux en zone offensive face aux Predators et il est passé tout près de créer l’égalité avec 4:51 à faire au premier vingt. Il a décoché un puissant lancer frappé à partir du haut de l’enclave, mais la rondelle a atteint la barre horizontale. Peut-être pour évacuer un peu de frustration, Benn a enchaîné avec une retentissante mise en échec à l’endroit de Frédérick Gaudreau quelques secondes plus tard.

Déviation fatale
Les Predators ont creusé l’écart avec 36 secondes à faire à la première période. Posté au haut du cercle des mises en jeu à la droite de Carey Price, le défenseur Mattias Ekholm y est allé d’un puissant lancer frappé qui a surpris Price du côté de la mitaine. À la reprise, la rondelle a semblé dévier sur le bâton de Max Domi, changeant légèrement de trajectoire.

Réplique rapide
Le Canadien aurait pu s’enflammer après que Shea Weber eut réduit l’écart à 12:47 du deuxième tiers. Cependant, Craig Smith est revenu à la charge seulement 17 secondes plus tard, restaurant l’avance de deux buts des Predators. Un tir de la pointe de P.K. Subban a atteint un joueur devant le filet, puis Smith a récupéré le retour avant de contourner le filet et de battre de vitesse Carey Price. L’entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien, a contesté le but, mais les arbitres n’ont pas changé d’idée, probablement puisque Price lui-même avait initié le contact avec Smith sur le tir de Subban. Sur la séquence, Subban a récolté une 300e mention d’aide en carrière dans la LNH, une 85e avec les Predators.

Les Predators ne lâchent pas le morceau
En retard de deux buts après 40 minutes de jeu, le Canadien a tenté à plusieurs reprises de tromper la vigilance du gardien des Predators, Juuse Saros, mais en vain. Après avoir raté quelques tentatives au troisième tiers, le Tricolore a tenté le tout pour le tout après que Dan Hamhuis eut perdu la rondelle derrière le but des Predators, créant un revirement avec un peu moins de six minutes à faire. Jesperi Kotkaniemi, qui a atteint le plateau des 20 points avant l’âge de 19 ans un peu plus tôt dans la rencontre, a profité de l’occasion pour décocher un tir devant lequel Hamhuis a plongé pour mettre un terme à la menace.

Articles récents du même sujet