Sports

Siebenhofer remporte la descente de Cortina

Siebenhofer remporte la descente de Cortina
Photo by: Marco TrovatiMarco Trovati / The Associated Press

CORTINA, Italie — L’Autrichienne Ramona Siebenhofer a signé sa première victoire en descente en carrière, vendredi, à la Coupe du monde de ski alpin de Cortina d’Ampezzo, en Italie.

Siebenhofer a conclu la compétition en une minute et 15,44 secondes, retranchant ainsi 0,40 seconde au temps de la championne du monde en titre, la Slovène Ilka Stuhec. L’Autrichienne Stephanie Venier a complété le podium, avec un déficit de 0,46 seconde supplémentaire.

«Peut-être que la clé a été de ne pas y aller à fond de train lors de la deuxième descente d’entraînement, a commenté Siebenhofer, qui a terminé quatrième et 11e lors des deux séances à Cortina. J’ai dû pousser.»

Pour sa part, Lindsey Vonn, qui disputait sa première course de la saison, a été exclue du top-10. L’Américaine a concédé 1,19 seconde à Siebenhofer, après avoir commis une erreur de trajectoire dans la portion médiane du légendaire parcours Olympia delle Tofane. Vonn a donc fini au 15e rang.

La skieuse âgée de 34 ans, qui a besoin de cinq victoires pour surpasser la marque de 86 qui appartient au célèbre skieur suédois Ingemar Stenmark, a haussé les épaules après avoir franchi le fil d’arrivée.

«J’ai connu des ennuis dans la portion glacée, a reconnu Vonn. J’étais très satisfaite de la façon dont j’ai skié. J’ai simplement commis une grosse erreur en milieu de parcours. J’ai perdu de l’adhérence et glissé hors de la trajectoire. Sinon, ç’a été une journée positive, car j’ai pu attaquer, hausser la cadence d’un cran, en modifiant ma position de base.»

Vonn espérait participer à la première course de la saison en novembre à Lake Louise, en Alberta, mais elle s’est blessée au genou gauche à l’entraînement une semaine avant la tenue de cette course.

Vonn, qui a triomphé à 12 reprises à Cortina — un record —, s’attend à offrir une meilleure performance en descente samedi, ainsi qu’en super-G dimanche.

«Je crois toujours que je peux effectuer un retour à la compétition et grimper immédiatement sur le podium, a commenté Vonn. Les choses doivent jouer en ma faveur, mais je n’ai pas offert ma meilleure exécution, donc je n’ai pas pu enregistrer mon meilleur résultat. Cependant, j’aurai deux autres opportunités, demain et dimanche, et je sais ce que je dois faire en piste — il faut simplement que je l’applique.»

Valérie Grenier, d’Ottawa, fut la meilleure skieuse canadienne en vertu de sa 34e place, à 2,01 secondes. Sa compatriote Marie-Michèle Gagnon, de Lac-Etchemin, a abouti au 40e échelon, à 2,59 secondes.

La meneuse au classement général de la Coupe du monde, l’Américaine Mikaela Shifrin, s’est absentée des descentes ce week-end afin de se reposer en prévision du super-G.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *