Sports

La Stanley à Montréal passe par une loi spéciale

Photo: Archives Métro

Assez, c’est assez, comme dirait l’autre.

Canadien n’ayant pas gagné la Stanley depuis le temps où Léo Bureau-Blouin était aux couches, le temps est venu pour chacune des équipes de l’ancienne nouvelle ligne nationale de faire leur juste part. La loi, c’est la loi. Ben la tradition, c’est la tradition aussi. Come on.

Ne pas faire respecter les injonctions dans la réalité du quotidien estudiantin est une chose. Ne pas faire respecter la tradition dans le monde du gros hockey en est une autre. Canadien a un passé de gagnant et la Stanley lui revient, une fois de temps en temps. Cette année, exclu des séries minatoires, Canadien n’aura même pas la chance de remporter le précieux trophée et de le faire flotter dans une piscine de Blainville ou de L’Île-Perrot. Il y a des choses qui doivent changer. Il y a des choses qui vont changer.

Suspendre les séries en cours
Ne faisant plus partie de la solution, Pierre Gauthier a été remercié et remplacé par Marc Bergevin. Puis, les Phoenix Coyotes ayant soudainement décidé d’être bons par peur d’être forcés de déménager à Québec et d’être pognés pour vivre à l’Ancienne-Lorette, Patrick Roy devrait être engagé sous peu à titre d’entraîneur de Canadien.

Mais d’autres choses doivent changer. Canadien a remporté la Stanley 24 fois à date. Malheureusement, la Ligne nationale n’a rien fait depuis 1993 pour faire en sorte que cela se produise de nouveau. Le temps est venu d’indexer les droits de conquête de la Stanley. Une mesure simple serait l’attribution du trophée en fonction du nombre de fois qu’un club l’a remporté par le passé.

La crise a plusse qu’assez duré. Nous demandons également à la Ligne nationale de suspendre les séries minatoires en cours, question de laisser retomber la poussière. Il fut un temps où Canadien pouvait choisir au repêchage deux joueurs canadiens-français à la place de leur premier choix, et ce, avant tout le monde. La culture québécoise étant morte, ce règlement est devenu caduc. Ce que la ligne doit faire maintenant, c’est adopter un règlement spécial forçant les équipes à respecter la tradition et empêchant les autres formations d’empêcher Canadien de gagner la Stanley.

Si on peut se moquer de la démocratie, on peut sans doute se moquer de l’esprit sportif également.

[pullquote]

Articles récents du même sujet