Sports
20:35 22 février 2016 | mise à jour le: 22 février 2016 à 23:32 Temps de lecture: 3 minutes

Predators 2 – Canadien 1: occasion ratée

Predators 2 – Canadien 1: occasion ratée
Photo: La presse canadienne

Le Canadien s’est incliné 2-1 en tirs de barrage devant les Predators de Nashville lundi au Centre Bell, dans un match où la défensive (ou le manque de créativité offensive) était à l’honneur. Les hommes de Michel Therrien ont ainsi raté leur chance de décrocher un cinquième gain de suite à la maison, un «cadeau» que les fidèles partisans auraient bien mérité. Brendan Gallagher et Viktor Arvidsson (Predators) ont été les seuls buteurs de la rencontre. Craig Smith a tranché le débat en fusillade.

Les faits saillants

• En troisième période, Nathan Beaulieu est entré en collision avec un poteau du but adverse après avoir été poussé par Colin Wilson, des Predators. Le défenseur a immédiatement retraité au vestiaire. Heureusement, il
est revenu au jeu peu de temps après.

Craig Smith• L’absence de Dale Weise durant la période d’échauffement a causé de l’émoi. Les réseaux sociaux se sont (évidemment) emballés. Est-ce qu’une transaction était en train de se conclure? Eh non. Weise était malade et n’a pas été en mesure de participer au match. Tom Gilbert, qui s’est blessé au genou vendredi, était aussi absent. Il sera opéré et ratera le reste de la saison.

pouce-vers-le-haut-bleu

Nathan Beaulieu

Nathan Beaulieu s’est beaucoup impliqué offensivement durant la partie, n’hésitant pas à s’avancer en zone offensive. En première période, il est d’ailleurs passé à un cheveu de marquer après une belle montée.

pouce-vers-le-bas-rouge

Le trois contre trois

Ce n’est pas une critique de la formule, mais plutôt de la performance du CH, incapable d’orchestrer quoi que ce soit en attaque durant la prolongation. La seule raison pour laquelle la partie ne s’est pas terminée durant le trois contre trois est le manque de finition des Predators. Craig Smith, seul à la droite de Mike Condon, a notamment raté un filet complètement ouvert.

Le match en chiffres

4

Au cours des 15 premières minutes de la rencontre, le Canadien n’a obtenu que quatre tirs au but, et tous ces lancers ont été décochés par des défenseurs. Le premier tir d’un attaquant (Max Pacioretty) est survenu avec 3:17 minutes à disputer à l’engagement. Pour un début de match explosif, on repassera.

9:29

Dans les deux premières périodes, Max Pacioretty n’a obtenu que 9:29 minutes de jeu, moins que sept autres attaquants du CH – Brendan Gallagher, Tomas Plekanec, Tomas Fleischmann, Jacob de la Rose, Alex Galchenyuk, Sven Andrighetto et Lars Eller. Il a terminé la rencontre avec 18:28 minutes de temps de glace, notamment en raison d’une très longue présence en prolongation.

7

En raison de la défaite en tirs de barrage hier, le Canadien est maintenant à sept points des Penguins de Pittsburgh et de la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires.

Mike Condon

 

Échos de vestiaire

«Les deux équipes ont donné peu de choses. On le voit avec les deux buts qui ont été marqués sur des retours après des tirs de la pointe.» – Mark Barberio, sur le style de jeu défensif qui a été préconisé lundi

«Il a été la première étoile pour nous.» – Lucas Lessio, sur la performance du gardien Mike Condon

«Je pense que j’ai fait la bonne feinte, j’avais bien lu les intentions du gardien, mais la rondelle a rebondi sur mon bâton.» – Max Pacioretty, qui avait déjoué Pekka Rinne en tirs de barrage, mais qui a été incapable de tirer

Articles similaires