Uncategorized

Entente de principe entre la CSDM et le Chez-Nous de Mercier-Est

Photo: Collaboration spéciale

Le Chez-Nous de Mercier-Est n’aura finalement pas à débourser 30 000$ pour l’utilisation de cases de stationnement appartenant à la Commission scolaire de Montréal (CSDM). Une entente de principe est survenue entre les deux parties pendant le processus de renouvellement du bail.

Certains petits détails restent toujours à régler, mais une solution a été mise de l’avant à la suite d’une rencontre entre les représentants de l’organisme communautaire et la commission scolaire.

Depuis plus de 15 ans, le Chez-Nous de Mercier-Est utilisait le stationnement d’une ancienne cour d’école situé en face du 7958, rue Hochelaga, pour une somme symbolique de 1$.

Lors de l’avis de renouvellement du bail, la commission scolaire a informé son locataire que les coûts passeraient dorénavant à 30 000$, un montant que le Chez-Nous n’a pas les moyens de défrayer sans devoir effectuer des coupes drastiques dans ses services.

L’organisme communautaire dessert une clientèle aînée dont plusieurs membres ont des difficultés à marcher. Ils ne peuvent se déplacer qu’en voiture. Renoncer au stationnement équivaut à leur réduire l’accès aux services du Chez-Nous.

À la suite d’une mobilisation des usagers, une négociation a été entreprise.

«Une solution a été avancée et elle devrait satisfaire tout le monde. Je ne peux toutefois en dire davantage puisqu’il reste à la mettre par écrit», de mentionner Léo Fortin, directeur général du Chez-Nous de Mercier-Est.

Le compromis passera par le nombre de cases de stationnement mis à la disposition de l’organisme et la possibilité pour celui-ci de louer une partie de ces espaces de stationnement aux commerçants ou gens fréquentant les organismes du secteur, afin que l’opération soit à coût nul pour le Chez-Nous.

L’organisme bénéficierait d’une soixantaine de cases de stationnement et l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve se serait aussi engagé à soutenir le Chez-Nous.

«La crainte de ne plus avoir accès au stationnement est maintenant écartée. Nous sommes soulagés», indique M. Fortin.

Un sentiment partagé par la commissaire scolaire de Mercier, Émilie Auclair. Cette dernière est ravie qu’une solution ait été trouvée.

Le nouveau bail entre le Chez-Nous de Mercier-Est et la CSDM devrait être signé dans les prochains jours.