Uncategorized

Garage Bellechasse: les citoyens craignent le bruit et la congestion

Garage Bellechasse: les citoyens craignent le bruit et la congestion
Photo: Archives.La STM prévoit créer un centre de transport pouvant accueillir 300 autobus dans La Petite-Patrie.

Les résidents du secteur Bellechasse, dans La Petite-Patrie, s’inquiètent des impacts qu’aura le nouveau garage d’autobus de la Société de transport de Montréal (STM).

«Les effets sur la circulation automobile, les déplacements à vélo et à pied, ainsi que la disponibilité d’espaces de stationnement sur rue pendant les travaux sont parmi nos principales préoccupations», affirme Isabelle Lemaire, membre d’un comité local de citoyens.

En effet, le centre de transport de la STM, qui est prévu en 2022 dans le quadrilatère formé par l’avenue de Gaspé et les rues Bellechasse, Marmier et Saint-Dominique, sera imposant. On entend y accueillir 300 nouveaux autobus et il sera aménagé pour recevoir un parc 100 % électrique à terme.

De plus, les derniers plans du garage présentés par l’administration Plante en novembre 2018 imaginent un bâtiment souterrain de trois étages. Un tel projet demandera que l’on excave les sols, ce qui signifie près de 10 mois de dynamitage, selon les informations transmises par la STM aux citoyens lors d’une rencontre le 5 février.

«On veut savoir comment ce dynamitage va se dérouler et si la STM fera respecter les horaires de travaux permis par la réglementation de l’Arrondissement», souligne Mme Lemaire.

Et les angoisses des résidents ne s’arrêtent pas au déroulement du chantier, car lorsque le centre sera ouvert, une importante flotte d’autobus circulera dans le secteur, faisant craindre une congestion automobile aux heures de pointe.

«Les nouveaux autobus sont beaucoup plus gros, cela entraîne des questions par rapport à la circulation, mais aussi à la sécurité des piétons. Est-ce que les enfants vont pouvoir continuer à se promener dans le coin sans craindre de se faire frapper par ces autobus qui offrent moins de visibilité aux chauffeurs», indique la citoyenne.

Un atelier participatif est prévu le 19 février à 19h00, au 6651, boulevard Saint-Laurent, par la STM pour que les résidents puissent faire part de questions et idées pour le projet de centre de transport.

Au moment d’écrire ces lignes la STM n’avait pas répondu aux questions du Journal de Rosemont – La Petite-Patrie.