Rosemont

De petits gestes à Rosemont – La Petite-Patrie pour réduire les déchets

De petits gestes à Rosemont – La Petite-Patrie pour réduire les déchets
Plusieurs mesures ont été adoptées pour réduire les déchets à la mairie de Rosemont – La Petite-Patrie.

Depuis juin 2018, les employés de la mairie de Rosemont – La Petite-Patrie ont adopté l’approche zéro déchet réduisant à la source la création de matières résiduelles.

Ceux-ci ont été accompagnés durant les derniers mois par la consultante Amélie Côté, mandatée par l’Arrondissement pour améliorer les pratiques de travail dans les bureaux d’Accès Montréal et ceux de l’administration au 5650, rue D’Iberville.

«Il y a quelques petits gestes qui ont été entrepris, incluant la mise en place de la collecte des résidus alimentaires. Aussi, durant la Semaine québécoise de réduction des déchets (du 20 au 28 octobre) nous avons retiré toutes les poubelles dans les locaux de la mairie et nous avons encouragé les employés à participer à un concours pour voir quel département pouvait produire le moins de déchets possibles», indique Mme Côté.

De plus, on collectera désormais le matériel d’écriture usagé à côté des bacs prévus pour la récupération de petits objets électroniques et de piles déjà présents aux bureaux d’Accès Montréal. Il sera possible aux citoyens autant qu’aux employés de l’Arrondissement d’utiliser ce service.

«Il s’agit de rebuts qui ne sont pas inclus dans la collecte de matières recyclables au Québec. Même si ce ne sont pas les plus grands pollueurs dans les bureaux, les stylos se retrouvent tout de même à l’enfouissement des déchets. Ce matériel sera donc envoyé vers une entreprise en Ontario qui a la capacité de les recycler», affirme Mme Côté.

Ultimement, l’Arrondissement vise le plus haut niveau de la certification ICI on recycle +, décernée par Recyc-Québec, c’est-à-dire le niveau Élite, qui témoigne d’une haute performance dans la gestion des matières résiduelles. Pour y parvenir, il doit répondre à certains critères afin d’obtenir un pointage minimal de 90%, incluant l’adoption d’une politique de gestion des matières résiduelles.

Cette politique a été adoptée par l’Arrondissement lors du conseil du 11 mars. Elle constitue un cadre de référence pour les actions touchant les matières résiduelles au sein de l’administration et s’étendra à toutes ses installations d’ici 2020.

Si Rosemont – La Petite-Patrie obtient une certification du programme Ici on recycle, de Recyc-Québec, il deviendrait le troisième arrondissement montréalais à acquérir cette reconnaissance.

En parallèle à ces efforts, 50 foyers rosemontois ont entrepris l’expérience zéro déchet en octobre dernier, grâce à une initiative lancée l’Arrondissement.

Jusqu’en juillet 2019, ceux-ci seront accompagnés dans leur démarche par l’Arrondissement et trois expertes dans le domaine.