Opinions

Craignez-vous votre caméra web?

Craignez-vous votre caméra web?
Photo: /Maxime JohnsonQuelques 55% des Canadiens ont déjà recouvert la caméra web de leur ordinateur portatif

Des vulnérabilités informatiques peuvent compromettre la caméra de votre ordinateur. Heureusement, il est facile de se protéger. 

Le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg le fait. L’ancien directeur du FBI aux États-Unis James Comey le fait. Le lanceur d’alerte Edward Snowden le fait. Pour ces personnalités qui en connaissent un bout en sécurité informatique, un bout d’adhésif placé devant sa caméra web représente la solution idéale pour préserver son intimité en cas de piratage informatique.

La crainte que sa caméra web soit détournée n’est pas sans fondements. Edward Snowden lui-même avait prévenu en 2014 que l’agence de renseignement NSA aux États-Unis possédait un outil pour utiliser la caméra des ordinateurs qu’elle infectait. Plusieurs logiciels du genre peuvent aussi être téléchargés sur l’internet. Certains sont inoffensifs, mais d’autres beaucoup plus poussés. Ceux-ci sont surtout utilisés par des voyeurs, mais ils pourraient aussi être adoptés par une entreprise souhaitant obtenir un avantage sur ses rivaux, par exemple. 

Même avec la meilleure des hygiènes informatiques, certaines attaques sont impossibles à prévenir. Au début du mois, un défaut dans le logiciel de vidéoconférence en ligne Zoom aurait par exemple mis en danger les propriétaires de quatre millions d’ordinateurs Mac. La faille a depuis été corrigée, mais elle aurait autant pu être utilisée pour cibler une personne spécifique que pour accéder à des dizaines de caméras d’utilisateurs de partout dans le monde. 

Ne rien télécharger de suspect et faire attention aux liens qu’on nous envoie permet de réduire les risques d’infection en général et empêche la plupart des pirates informatiques de voir ce qui se passe devant notre ordinateur, mais masquer physiquement sa caméra est la seule solution efficace à 100% (en plus d’être facile et gratuite).

Ce ne sont pas que les experts comme Edward Snowden et les chefs d’entreprise comme Mark Zuckerberg qui se sentent concernés. Selon une étude du fabricant HP publiée le mois dernier, 81% des Canadiens se sentent mal à l’aise dans l’intimité devant un ordinateur allumé et 64% sont inconfortables à l’idée de dormir devant le leur.

Certains ordinateurs sont munis de loquets pour protéger la caméra et d’autres (de HP, justement) permettent de l’éteindre physiquement, mais dans la plupart des cas, se protéger équivaut surtout à utiliser un morceau de ruban, de papier autocollant ou de bandage. Quelque 55% des propriétaires d’ordinateurs portatifs au Canada auraient d’ailleurs déjà recouvert de la sorte la caméra de leur appareil à un moment ou à un autre. C’est beaucoup.

Devriez-vous le faire?

Comme 45% des Canadiens, je n’ai jamais recouvert la caméra de mon ordinateur. Je n’ai aucun secret d’État sur le mur dans mon bureau. Qu’un malfrat me voie me jouer dans le nez m’importe peu, et je doute qu’un pirate admire bien longtemps mon (invisible) six-pack en robe de chambre.

À moins d’être une cible évidente, les chances qu’on nous observe par notre caméra web sont minces. L’importance de ce qu’on y voit dépend de l’importance que la personne derrière son clavier accorde à son intimité. La fierté des uns peut être la honte des autres, et ce qui ne sera qu’un accident de parcours légèrement gênant pour l’un restera à jamais gravé comme un moment humiliant pour l’autre.

Alors qu’on se sent souvent impuissant quant au vol d’identité, au vol de données et au piratage informatique, le détournement de caméra web est le seul problème du genre où il est possible d’avoir un impact réel. Un petit Post-it n’est pas forcément ce qu’il y a de plus élégant, mais c’est un inconvénient bien léger pour ceux qui souhaitent se protéger.