Montréal
17:02 7 mai 2020 | mise à jour le: 8 mai 2020 à 10:24 temps de lecture: 3 minutes

Des «superblocs» pour donner la priorité aux piétons de Rosemont

Des «superblocs» pour donner la priorité aux piétons de Rosemont
Photo: Zoé Magalhaès / Le Journal de RosemontDans de nombreuses rues de l’arrondissement, la priorité sera donnée aux piétons.

S’inspirant d’un concept catalan, l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie va revoir l’aménagement de son territoire afin de créer des «milieux de vie» visant à favoriser la circulation des piétons et des cyclistes.

En plus des 55 km de pistes cyclables déjà annoncés pour cet été, neuf milieux de vie à priorité piétonne et plusieurs rues-écoles vont être aménagés.

Ces milieux de vie qui s’inspirent des «superblocs» de Barcelone, recouvrent presque toute la surface de l’arrondissement et sont destinés en priorité à la circulation locale.

Le trafic de transit sera ainsi redirigé vers des axes routiers plus importants comme le boulevard Rosemont ou le boulevard Saint-Michel, par exemple.

«Ces mesures ont pour objectif de permettre aux citoyens de se déplacer plus facilement à travers l’ensemble du territoire tout en respectant les 2 m de distanciation», François W. Croteau, maire de l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie.

Des mesures ambitieuses

«À l’intérieur des quadrilatères qui délimitent les neufs milieux de vie, il y aura aussi des rues lentes avec des panneaux de signalisation et des bollards. Le but est de créer un espace propice au jeu et à l’activité des familles dans la rue», ajoute le maire, citant en exemple la rue Dandurand. Cela pourrait aussi aider à faire baisser l’achalandage dans les parcs, selon lui.

Le projet prévoit aussi des rues-écoles, une première à Montréal, souligne M. Croteau. Aux heures d’entrée et de sortie des classes, les rues alentour seront interdites aux voitures pour assurer la sécurité des enfants.

«On va voter une modification du règlement pour permettre le jeu libre sur la rue. On pourra même ensuite aménager des rues pour le jeu libre autour des parcs et des écoles. Et ça pourrait se faire même après la crise actuelle», précise le maire.

Vers plus de résilience

En effet, toutes ces mesures constituent un vaste projet pilote qui a vocation à devenir permanent. Selon M. Croteau, l’arrondissement doit saisir cette occasion pour aménager un territoire plus résilient.

«C’est le bon moment pour expérimenter avec le peu de voitures qu’il y a sur nos routes. On doit être prêt si dans l’avenir d’autres crises devaient survenir à Montréal», explique-t-il, faisant aussi référence aux enjeux climatiques.

D’autres mesures seront annoncées prochainement concernant les commerces et les artères commerciales.

Les milieux de vie aménagés à partir du 8 mai seront dans les quadrilatères suivants :

  • Saint-Laurent – Saint-Denis / Jean Talon – Bellechasse
  • Saint-Denis – Christophe-Colomb / Jean Talon – Des Carrières
  • Christophe-Colomb – Papineau / Jean Talon – Des Carrières
  • Papineau – Saint-Michel / Bélanger – Rosemont
  • Papineau – D’Iberville / Rosemont – Masson
  • D’Iberville – Saint Michel / Rosemont – Saint-Joseph
  • Saint-Michel – Pie-IX / Bélanger – Rosemont
  • Saint-Michel – Pie-IX / Rosemont – Saint-Joseph
  • Pie-IX – De l’Assomption / Bélanger – Rosemont
Carte des milieux de vies à priorité piétonne. – Arrondissement de Rosemont-La Petite-patrie / Gracieuseté

Articles similaires