Montréal
08:45 14 mai 2020 | mise à jour le: 14 mai 2020 à 08:48

Une pétition demande la réouverture «immédiate» du Jardin botanique

Une pétition demande la réouverture «immédiate» du Jardin botanique
Photo: Zoé Magalhaès / Journal de Rosemont

Depuis lundi, une pétition intitulée «Libérez le Jardin botanique» circule sur les réseaux sociaux. Ses auteurs demandent que les espaces extérieurs du jardin géré par Espace pour la vie soient de nouveau accessibles au public le plus vite possible.

En 48 heures, cette pétition adressée à Espace pour la vie et à la mairesse de Montréal Valérie Plante avait recueilli plus de 200 signatures.

Les signataires se désolent notamment de ne pas pouvoir profiter du jardin au printemps, moment où les arbres sont en fleurs.

«C’est un des plus importants espaces de verdure dans l’Est de Montréal, et en ces temps de confinement, l’accès à ce parc devient une question de santé publique», peut-on aussi lire.

Un «musée à ciel ouvert»

Contactée par le Journal de Rosemont, la chargée de communication d’Espace pour la vie, Marie-Joëlle Filion, comprend l’attachement des visiteurs pour le parc. Cependant, elle tient à dissiper un malentendu.

«Le Jardin botanique n’est pas un parc, rappelle-t-elle, mais un musée à ciel ouvert avec des collections de végétaux qui exigent des soins quotidiens.»

Du même avis, Maud Fillion, directrice générale des Amis du Jardin botanique de Montréal, précise que la mission du jardin est avant tout scientifique. Avec une collection de plus de 22 000 végétaux, le Jardin botanique joue un rôle de conservation reconnu à l’international.

«Pour l’instant, seuls les horticulteurs sont considérés comme des travailleurs essentiels. Tous les autres employés ne sont pas sur place car on ne peut pas assurer leur sécurité. Le jardin n’est pas prêt à accueillir des visiteurs. C’est beaucoup de travail», explique-t-elle.

Préparer la réouverture

Si aucune date n’est encore prévue, les équipes du Jardin botanique travaille activement à concevoir une manière sécuritaire d’accueillir les visiteurs. Mais rien sera mis en place tant que les autorités de santé publique n’auront pas donné leur aval.

«Le Jardin botanique réouvrira dès que les autorités le permettront. D’ici là, nos équipes travaillent à planifier cette réouverture tant attendue dans le respect des nouvelles mesures sanitaires pour assurer la sécurité de notre public et de nos employés», explique Mme Filion.

Également interpellée dans cette pétition, l’administration de Valérie Plante fait de la santé publique sa priorité.

«Nous comprenons l’empressement de la population et leur désir de voir le Jardin Botanique ouvrir ses portes, mais dans une situation comme celle que nous vivons, nous devons d’abord évaluer l’ensemble des risques», souligne Geneviève Jutras, attachée de presse du cabinet de la mairesse.

En attendant, Espace pour la vie et les Amis du Jardin botanique proposent des ateliers éducatifs en ligne. Pour les amoureux du jardin, des conférences horticoles virtuelles auront lieu dès le 23 mai.

Articles similaires