10:49 21 avril 20221 minutes de lecture

Des féministes veulent se réapproprier les murs de la ville

Depuis mars 2020, le collectif Collages féminicides Montréal dit avoir réalisé environ 400 collages. L’objectif premier des colleureuses est de se «réapproprier l’espace public» en affichant sur les murs de la ville des messages dénonçant un système qui offre des solutions «insuffisantes» pour lutter contre les violences genrées, comme les féminicides.

Vidéos les plus récentes