Actualités

Des promesses tenues et des engagements pour 2019

Des promesses tenues et des engagements pour 2019
Photo by: (Photo: Flambeau de l'Est – Delphine Bergeron)

Dans un souci de transparence, un premier bilan public de l’administration Lessard-Blais a été rendu, mercredi dernier. Le bilan, somme toute positif, était suivi de l’annonce des engagements figurant sur la feuille de route 2019.

Le compte rendu dévoilé par le conseil d’arrondissement révélait une majorité de réussites des 12 objectifs de l’année 2018.

« Ce qu’on souhaitait c’était d’avoir des engagements fermes et livrables pour l’année en cours et aussi de faire un suivi auprès des citoyens. On souhaite avoir davantage de transparence dans notre gouvernance et ça nous oblige aussi à rendre des comptes », explique le maire Pierre Lessard-Blais.

Devant une cinquantaine de personnes, l’administration a dévoilé ses engagements pour cette année, axée sur la mobilité, l’environnement et la communication avec les citoyens. Les objectifs 2019 sont moins nombreux que l’année précédente, mais se veulent une suite logique aux orientations initiales.

On y retrouve notamment la volonté de réaliser un premier exercice de budget participatif dans Mercier-Ouest et d’adopter une politique de développement commercial local et durable, pour laquelle des discussions sont en cours avec la Société de développement commercial Hochelaga-Maisonneuve.

On y évoque aussi la nécessité de reboiser ou verdir toutes les fosses d’arbre de l’arrondissement.

Le conseil s’engage également à augmenter l’offre de transports collectifs et actifs, particulièrement dans Tétreaultville, et de créer un premier tronçon du Réseau Express Vélo.

Le traitement des plaintes concernant les logements insalubres doit être amélioré. « Souvent, les gens qui vivent en situation de logement insalubre ont peur de porter plainte », a souligné le maire. L’arrondissement compte travailler en collaboration avec les organismes d’aide aux locataires et réviser ses protocoles avec les équipes de permis et d’inspection.

Les 12 travaux de MHM
Selon l’arrondissement, les deux tiers des 12 objectifs fixés l’année dernière ont été atteints. Sauf exception, les autres sont entamés et devraient aboutir cette année.

Parmi ces engagements, notons celui de tenir la consultation de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) sur l’avenir du secteur Assomption-sud, cible d’un important projet de revitalisation, anciennement connu sous le nom de Cité de la logistique.  L’arrondissement se veut toutefois rassurant, indiquant que tous les documents nécessaires au démarrage du dossier ont été remis à l’OPCM. La consultation devrait donc se tenir en 2019.

L’administration a également dû retarder l’implantation des «parcours des écoliers», un type de corridor scolaire qui doit être mis en place autour d’une école dans chacun des trois quartiers de l’arrondissement.  Le projet s’est révélé plus compliqué que prévu, notamment en raison des travaux de réfection des rues et des consultations parentales. « Ça n’avance pas aussi vite qu’on le souhaiterait », a commenté le maire. La planification d’un projet-pilote est en cours.

Le bilan indique également que l’arrondissement doit encore œuvrer afin de généraliser la diffusion sur le Web des comptes rendus de ses comités (urbanisme, toponymie, circulation, etc.). Actuellement, la publication de ces documents en version électronique  n’est que sporadique, limitant l’accès aux citoyens.

Selon l’arrondissement, un seul engagement a été entièrement tenu en échec, soit celui de déposer un plan de développement de l’offre culturelle et récréosportive. L’administration évoque un budget limité et un manque de ressources pour expliquer le délai. Le projet devra être simplifié avant de pouvoir le remettre sur les rails.

Des réussites en 2018
Parmi les réussites, la campagne de propreté s’est démarquée, malgré l’absence d’indicateurs de résultats. Cette lacune soulevée par un résident de Mercier-Est a été bien reçue par le maire qui mentionné la possibilité d’ajouter des façons de mesurer l’efficacité de ce genre de campagne. Concrètement, la création du TorchFest, de capsules web par l’humoriste Rosalie Vaillancourt ainsi que l’ajout de 20 poubelles et 24 cendriers ont fait partie des investissements de l’arrondissement.

L’embauche d’une nouvelle ressource a permis d’accélérer le traitement des quelque 22 000 demandes au 311 reçues en 2018.

Les heures d’ouverture des nombreux chalets de parc ont augmenté de 102%.

L’administration Lessard-Blais a également souligné l’adoption du Plan local de déplacement et de la nouvelle politique locale d’inclusion du logement social et abordable.

 

La feuille de route 2019
-Assurer la réalisation du premier exercice de budget participatif dans Mercier-Ouest;

– Augmenter l’offre de transports collectifs et actifs, particulièrement dans Tétreaultville;

– Réaliser un premier tronçon du Réseau Express Vélo dans l’arrondissement;

– Adopter une politique de développement commercial local et durable;

– Améliorer le traitement des plaintes pour lutter contre l’insalubrité des logements;

– Bonifier notre programme de ruelles vertes et faciliter la sécurisation des ruelles;

– Consulter la population pour adopter un plan directeur des parcs qui répond aux besoins des résidents;

– Reboiser ou verdir toutes les fosses d’arbre de l’arrondissement;

– Créer un bulletin d’information pour faciliter la communication entre l’arrondissement et les citoyens.

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *