Actualités

Sécurité des piétons: Valérie Plante «intensifiera» les efforts

Sécurité des piétons: Valérie Plante «intensifiera» les efforts
Photo: Josie DesmaraisLa mairesse de Montréal, Valérie Plante. Archives Métro

Vivement critiquée par des citoyens et des élus pour la piètre qualité du déneigement dans la métropole depuis quelques semaines, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a soutenu lundi qu’elle «intensifiera les interventions en matière de sécurité et de confort des piétons au cours de la prochaine année» et ce, particulièrement «dans le centre-ville».

«Déjà, de nombreuses actions ont été mises en œuvre en ce sens et je vais m’assurer, en 2019, que nous redoublions d’efforts afin de favoriser des aménagements qui répondent aux besoins des usagers les plus vulnérables», a expliqué celle qui est aussi mairesse de l’arrondissement de Ville-Marie.

Celui-ci en a d’ailleurs profité pour annoncer qu’il munirait l’intersection Atwater-Tupper – là où une piétonne avait été frappée par un camion en décembre, causant sa mort – d’une «phase exclusive de feu piéton doublé», augmentant son temps de passage de 9 à 18 secondes.

La mairesse dit s’appuyer, dans Ville-Marie, sur le Plan local de déplacements (PLD), dont une nouvelle mouture doit être présentée cette année, près de quatre ans après qu’un «vaste exercice de consultation» eut été lancé auprès du public.

Dans un plan d’intervention proposé en janvier 2017 – quelques mois avant l’élection de Valérie Plante –, l’arrondissement disait notamment vouloir «revoir le partage des espaces publics» afin d’améliorer la relation entre automobilistes, cyclistes, piétons et usagers du transport en commun. Il était aussi envisagé «de réviser la place accordée à chaque mode de déplacement».

Lundi, l’arrondissement a confirmé que l’aménagement urbain «sera un enjeu fondamental» de son PLD, ajoutant que des interventions «spécifiques» seront envisagées autour des écoles et des centres de la petite enfance (CPE).

«Mesures concrètes»
Pour limiter la vitesse et «accroître la sécurité», Ville-Marie planche depuis l’an dernier sur l’installation de saillies de trottoirs: quelque 62 d’entre elles ont été installées depuis début 2018 et 72 autres le seront cette année, selon les données de l’arrondissement.

Celui-ci promet aussi d’installer des traverses en thermoplastique «plus visibles et durables» aux intersections jugées dangereuses et ce, «dès que la météo le permettra» cette année. Environ 23 intersections, dont celle d’Atwater-Tupper, seront visées par cette opération, promet-on.

D’ici les prochains mois, Ville-Marie projette également l’installation d’une cinquantaine d’afficheurs de vitesse intelligents – «à des endroits stratégies, où l’affluence de piétons est importante» – et la mise au niveau de 34 feux de circulation pour «assurer la sécurité des piétons».

«Avec ces différentes mesures et celles qui seront annoncées au cours des prochains mois, je suis convaincue que l’environnement de marche au centre-ville sera plus sécuritaire et plus convivial.» – Valérie Plante, mairesse de Montréal

Le temps de passage aux feux piétonniers a aussi été augmenté pendant les heures de pointe dans Ville-Marie en vue de garantir un accès facile aux parcs et aux places publiques. Les piétons qui traversent vers ou près du square Cabot ont là aussi neuf secondes de plus pour le faire, souligne l’arrondissement, qui dit plaider pour «le réflexe piéton» sur les chantiers de construction également.

À la fin janvier, Valérie Plante avait lancé un signal d’avertissement à tous les arrondissements en matière de déneigement, à quelques heures d’une opération de chargement de la neige, en soirée. «Mes attentes sont très élevées et je n’accepterai, sous aucun prétexte, que l’exécution ne soit pas adéquate», avait-elle martelé, provoquant de vives réactions dans plusieurs arrondissements.

Commentaires 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Beaupré Laurent

    Pus capable, securite des piétons, tu regarde avant de traverser, pas dure a comprendre, lache ton cell et regarde de gauche a droite si quand tu traverse si tu es securitaire tu passe et en passant pareil pour les cyclistes délinquant et BIXIt je voudrais que Quebec oblige les cyclistes d’avoir un casque securitaire et en plus un retroviseur ou miroir pour voir venir ce qui ce passe a l’arrière d’eux, simple raisonnement de bon sens.
    Pour ceux qui veulent me critiquer, j’ai ete eleve avec le bicycle quand j’etais jeune et vivais sur le plateau et en plus les autos roulait 50 milles a l’heure et biere entre les deux jambes, sauf j’ai appris a respecter plus gros que moi, ce qui ne ce fait plus maintenant.

    • Ben Valkenburg

      @Laurent Beaupré. Est-ce que vous utilisez encore le vélo dans vos déplacements quotidiens ?

      • Robert Ladouceur

        Je suis a Melbourne en vacance, le casque est obligatoire, résultat, personne n’utilise les Bixi’s, donc plus de voiture! Le casque obligatoire est une très mauvaise idée.

    • lagatta à Montréal

      Il n’y aucun rapport entre le casque et le rétroviseur avec la question des cyclistes délinquants ou machistes. J’ai appris a regarder par dessus l’épaule; tout aussi sécuritaire. Oui, je vous critique vertement pour votre attitude anti-cyclistes. Je suis contre les chauffards de tout genre, y compris les cyclistes et même piétons aggressifs, mais je suis une femme d’un certain âge et je n’ai jamais eu un tel comportement. L’utilisation des téléphones portables est maintenant interdit chez les cyclistes. Je ne sais pas si on peut l’interdire chez les piétons.

      Par ailleurs, c’est aux plus gros de respecter les plus vulnérables.

  • Cya

    Route en panneau solaire!!! A voir absolument

  • Diane Gadoury

    Y a pas juste les trottoirs qui ne sont pas bien deneiges, les rues sont affreuses. On dirait que la methode de déneigement a ete changee. Les charrues ne nettoient pas bien. En fait ils etendent la neige et la tapent laissant une chaussee hyperglissante avec des amas de neige durcis. Cette couche est tellement epaisse qu on en perd la chaine de trottoir et par consequent les puisard restent ensevelis et non fonctionnels lors de redoux.
    Et ne me ramener pas l histoire de la temperature pour expliquer la pietre qualite du déneigement. Avant la derniere bordee de neige, la rue etait revenue sur l asphalte donc pas vrai qu il y avait des couches de glace sous la neige.
    De plus les fameuses saillies implantees dans le sud ouest empechent les vehicules qui viennent en sens inverse de se croiser a certaines intersections.

    Je vis dans le sud ouest depuis plus de cinquante ans. Des tempetes j en ai vu en masse mais jamais de toute ma vie je n’ ai vu mon quartier dans un si pietre etat.

  • Brigitte P

    A quand l’interdiction des cellulaires pour pietons traversants la chaussée ?

  • Robert Ladouceur

    Sécurité? A quand des mesures contre la prolifération des vendeurs/consommateurs de drogues, dans le quartier entourant Place Emilie-Gamelin? Mairesse, exigé dont que la police fassent leur travail.

  • Maxime de Champlain

    Dépêchons-nous de la sortir, elle et son équipe, de l’hôtel de ville avant qu’elle ne dépense toute NOTRE argent en futilité dans les rues pour la soi-disant protection des cyclistes pour la PLUPART irrespectueux du C,S,R, et dont le manque de civisme est flagrant. Quant à son PLD, i.e. PISCINE LIQUIDE À DÉGLACER, que sont devenues les rues et artères de Montréal, ce n’est pas avec son croque-mitaine à Parenteau et ses croque-glaces que nous récupérerons des trottoirs sécuritaires. Quelle administrations de tristes sires! Eh dire que j’ai voté pour eux en pensant qu’une femme ferait mieux que Coderre le Libéral. Une erreur que je ne me pardonnerai jamais.

    • lagatta à Montréal

      Ce n’est pas vrai que les cyclistes respectent le Code de la route moins que les automobilistes et camionneurs qui conduisent des véhicules potentiellement mortels et polluants dans leur grande majorité. À commencer par le non-respect des limites de vitesse.

      C’est triste de constater que certains veulent me tuer, et tuer d’autres piétons et cyclistes au nom du vroum vroum.