Actualités

Rives à surveiller dans l’arrondissement de Lachine

Rives à surveiller dans l’arrondissement de Lachine
Photo: Messager Lachine & Dorval - Olivier CroteauEn date de lundi, plusieurs mètres d’eau obstruaient le passage piétonnier près du parc Stoney Point.

Des débordements d’eau ont été observés sur les voies cyclables du boulevard Saint-Joseph, notamment entre les 44e et 47e Avenues, à Lachine. Jusqu’à maintenant intouchées par la crue printanière, les rives de l’arrondissement devront être surveillées.

Certains accès à pied étaient marqués par des rubans jaunes en début de semaine, près du parc Stoney Point. Le niveau de l’eau, plus haut que le mois dernier, a finalement empiété sur plusieurs mètres d’herbe et d’asphalte tout au long de l’artère.

Malgré tout, la mairesse de l’arrondissement, Maja Vodanovic, estime que l’incident reste mineur et que les résidents ne devraient pas s’inquiéter quant aux risques d’être inondés.

«Le niveau de l’eau a monté, mais Lachine n’est pas inondable, assure-t-elle. Nous avons analysé plusieurs cartes et aucune d’entre elles ne présente de danger pour nous.»

Mme Vodanovic suivra tout de même de près la situation au cours des prochains jours et l’arrondissement sera prêt à intervenir en cas de problème.

Des discussions sont en cours pour d’éventuelles interventions pouvant impliquer quelques millions dans la réparation des berges et des quais affectés. Les piétons et cyclistes empruntant les sentiers riverains pourraient ainsi poursuivre leurs activités en toute sécurité.

Le dossier des inondations en est un qui a tenu occupés les cols bleus de Lachine au cours des dernières semaines. Ils ont travaillé plus de 1 500 heures afin de venir en aide aux familles de L’Île-Bizard et de Pierrefonds.

Sous contrôle

En plus de l’arrondissement et du Centre de sécurité civile de la Ville de Montréal, des membres de la Commission mixte internationale coordonnent aussi présentement la libération des eaux des Grands Lacs pour en contrôler les débits.

«Le niveau du lac Saint-Louis est assez élevé, mais tout est prévu pour permettre de désengorger les secteurs inondés, explique le directeur régional de la sécurité civile du Québec, Gilles Desgagnés. La situation est contrôlée par un comité formé d’experts.»

Avec la fonte des neiges derrière nous et l’absence de pluies records aux prévisions météorologiques locales, M. Desgagnés ajoute que rien n’indique une possible remontée inattendue du fleuve.

En cas d’incertitude, les résidents peuvent toujours se tenir au courant auprès de la municipalité pour connaître les mises à jour sur le territoire.