Actualités

Brent Lakatos cumule les records mondiaux

Brent Lakatos cumule les records mondiaux
Photo: Gracieuseté – Dave Holland

Brent Lakatos, qui réalisait dernièrement un record mondial au 400 mètres, n’en est pas resté sur son exploit. Le para-athlète de 39 ans a battu son propre temps aux Championnats suisses ouverts, à Arbon, la semaine dernière, en plus d’y fêter son anniversaire.

«C’est tout simplement fantastique!», s’est exclamé le Dorvalois.

En franchissant la ligne d’arrivée après 46,82 secondes de course, il a enregistré un temps plus rapide de 0,52 seconde comparativement à celui qu’il avait fait le 26 mai au Grand-Prix de para-athlétisme de Nottwil, en Suisse.

Avec cet accomplissement, Lakatos a su monter la barre mondiale du 400 mètres chez les T53 à deux reprises et en quelques jours seulement.

«Tout était en place pour que je connaisse du succès, a-t-il ajouté. J’étais en pleine forme, la température était bonne et la piste à Arbon est très rapide. Aucune autre n’est comparable et c’est pour ça que mes deux records du monde ont été faits ici.»

Dans la même journée, le vétéran a surclassé l’Américain Daniel Romanchuk et le Suisse Marcel Hug, deux para-athlètes de renommée, sur la piste du 1 500 mètres avec un temps de 2 minutes 54,08 secondes.

Deux en deux

En plus de son record du 1er juin, Brent Lakatos est parvenu le lendemain à abaisser à nouveau sa propre marque au 800 mètres T53. En terminant sa course en 1 minute 31,69 secondes, il a été plus rapide de 0,22 seconde par rapport à son dernier record de 2017 sur la même piste, à Arbon.

«C’est une piste difficile, mais ç’a été une belle journée ensoleillée et il n’y avait pas trop de vent, a indiqué le Dorvalois. J’ai eu du plaisir dans des courses enlevantes et stratégiques! Je suis très excité pour le reste de la saison. »

Au 5 000 mètres, il a ensuite obtenu la troisième place en stoppant le chronomètre à 9 minutes 43,35 secondes.

En collaboration avec Sportcom