Actualités

Les joies paternelles d’un résident de Lachine

Les joies paternelles d’un résident de Lachine
Photo: GracieusetéFrank Pedder a vécu sa paternité avec fierté et est heureux d’avoir pu transmettre ses bonnes valeurs à ses deux enfants.

Père de famille dévoué et passionné de sa communauté, le Lachinois Frank Pedder prévoit partager un autre moment de qualité en compagnie de sa famille, à l’occasion de la fête de Pères.

«La paternité, c’est une chose qui apporte beaucoup de joie dans une vie», partage l’homme de 76 ans.

Même si le concept peut s’avérer parfois inquiétant pour les nouveaux parents, tout s’est bien déroulé pour sa femme et lui. Dès leur premier enfant, en 1976, ils étaient prêts tous les deux à entreprendre cette grande aventure familiale. Cinq ans plus tard, leur garçon voyait une petite sœur rejoindre leur foyer.

«À l’époque, je me souviens que je travaillais l’après-midi, ajoute M. Pedder. C’était parfait, puisque je revenais le soir juste à temps pour qu’on regarde des films.»

Ses enfants et lui faisaient plusieurs activités extérieures, telles que du camping durant l’été, des escapades en motocyclettes et des pique-niques. Pour lui, c’était plus qu’important de jouer dehors et de vivre ces précieux moments.

Générations

Aujourd’hui marié depuis 47 ans et grand-père six fois, le Lachinois est fier de ce qu’il a accompli au cours de sa vie et de voir que sa propre descendance réussit bien à son tour.

«Je crois que c’est de voir la manière dont ma femme et moi agissions avec les gens qui a su les influencer de la bonne manière, mentionne-t-il. Nous traitions toujours les autres avec respect, peu importe les apparences, et sans porter de jugements.»

Les membres de sa famille continuent de se rencontrer chaque année pour Noël, les anniversaires et les autres grandes fêtes. Il est même fréquent qu’ils invitent des amis pour se joindre à leurs soirées festives, autour de bons repas.

Rien n’est tel, pour Frank Pedder, que de poursuivre les traditions et de véhiculer le plaisir. Surtout à l’Halloween, où ils ressortent encore les déguisements de sorcière et de clown.

En plus de son cœur d’enfant, le retraité aime offrir son temps pour différentes causes communautaires. Il fait présentement du bénévolat à raison d’une trentaine d’heures par semaine pour le service La Théière 50+ de Lachine.