Actualités

Une étudiante du CFP de Lachine se démarque en photographie

Une étudiante du CFP de Lachine se démarque en photographie
Photo: GracieusetéPlus de 500 finalistes représentant une quarantaine de métiers ont été accueillis les 28 et 29 mai, au Cunard Center, à Halifax, pour la 25e édition des Olympiades canadiennes des métiers et des technologies

Les talents de photographie d’une étudiante du Centre de formation professionnelle (CFP) de Lachine ont été récompensés lors de la 25e édition des Olympiades canadiennes des métiers et des technologies. Aleksandrine Lanthier a remporté la médaille de bronze pour le niveau postsecondaire.

«Je ne m’y attendais vraiment pas, a avoué la femme de 22 ans. Au début, je m’étais inscrite seulement pour le fun. Je voulais voir si j’étais capable de gérer le stress. Je ne suis vraiment pas déçue du résultat.»

Durant la compétition de deux jours, 11 photographies devaient être réalisées selon différentes contraintes. Six pièces étaient exécutées le mardi, puis cinq autres le lendemain.

«C’était tout un challenge, ajoute Mme Lanthier. Mais, l’ambiance était super trippante et je me suis débrouillée du mieux que j’ai pu.»

La remise des prix s’est tenue le jeudi, où l’étudiante du CFP de Lachine a reçu sa médaille. Elle, qui n’a pourtant pas terminé sa formation professionnelle, se considère choyée d’avoir su se démarquer alors qu’il lui reste encore beaucoup à apprendre.

Improviser

Pour certaines photos, le défi consistait en la prise de clichés bien précis. Pour d’autres, des fichiers étaient remis aux participants contenant des images à retoucher. La réussite dans ces épreuves reposait en partie sur l’œil artistique, mais également sur la capacité à improviser rapidement.

«J’avais peur de ne pas avoir assez d’inspiration, mais au final ce sont les créations qui m’inquiétaient le plus qui ont été mes meilleurs coups», explique la médaillée.

Des objets mystères lui ont été imposés, avec lesquels elle a dû composer. Sa patience et sa détermination lui ont permis d’élaborer des montages aux contrastes de couleurs et d’émotions remarqués. Chaque fois, les résultats finaux rendus en fin de journée se faisaient attribuer des points par les juges sur place.

Cadeau

Pour Aleksandrine Lanthier, tout a commencé en cinquième année du primaire, alors qu’elle recevait un appareil photo pour Noël. Ce cadeau s’est rapidement collé à son quotidien, le trimbalant partout et photographiant chacune de ses découvertes.

Passionnée par les animaux, la nature et les grands espaces, la résidente de Saint-Constant se plait à l’idée de jumeler ses deux principaux centres d’intérêt pour en faire un métier plus tard.

«J’aimerais bien être photographe animalier, indique-t-elle. Le fait de voyager et de prendre tout en photo, c’est ça que j’aime faire.»

Elle garde tout de même ses options ouvertes, se concentrant présentement à poursuivre sa formation pour continuer de perfectionner son art.

Son prochain projet serait de participer à nouveau aux Olympiades l’an prochain. Avec sa première expérience complétée, elle estime être parvenue à gérer son stress et à prendre assez de confiance pour relever le défi une fois de plus.