Soutenez

Le fédéral analysera la «contribution santé» de Québec

Photo: Josie Desmarais/Métro

Alors que Québec a choisi de serrer la vis aux non-vaccinés en annonçant une «contribution santé», le gouvernement fédéral dit qu’il analysera cette mesure pour être sûr qu’elle ne contredit pas les principes de la Loi canadienne sur la santé.

Du propre aveu du premier ministre, Justin Trudeau, il est beaucoup trop tôt pour se prononcer sur la mesure québécoise et c’est la prudence qui est de mise. Toutefois, il indique que le Québec lui a assuré que les détails de la «contribution santé» seront conformes à la Loi canadienne sur la santé. Justin Trudeau ajoute ne pas être en opposition avec des mesures fortes de la part d’un gouvernement, mais celui-ci précise vouloir prendre le temps de l’analyser pour pouvoir se prononcer.

Nous attendons plus de détails sur cette proposition de Québec. […] Ces détails vont être importants, car on veut que les principes de la Loi canadienne sur la santé soient respectés et regarder quels incitatifs sont les plus efficaces. C’est pour ça que je ne peux pas me prononcer. Ce sont des enjeux extrêmement complexes. Il faut respecter les droits fondamentaux tout en continuant d’encourager les gens à se faire vacciner.

Justin Trudeau

Le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, a mis en avant le fait que certaines mesures fortes prises dans les derniers mois ont eu de réels effets. «Ce que l’on sait depuis l’été, c’est-à-dire depuis que le gouvernement canadien, les provinces et les territoires ont mis des mesures d’obligation vaccinale pour aller dans les gymnases, les restaurants, les bars, c’est que le taux de vaccination s’est accru de 6 à 10%. C’est donc 6 à 10% de plus de Canadiens qui se sont protégés en raison de ces obligations. […] On est dans une situation compliquée avec Omicron, mais qui serait encore plus compliquée si on avait deux à trois millions de Canadiens additionnels non vaccinés.»

Soutien aux travailleurs de la santé et employeurs

Mercredi, le premier ministre a fait le point sur la pandémie de la COVID-19 et de la propagation du variant Omicron. Il était accompagné des ministres fédéraux de la Santé, Jean-Yves Duclos, des Services publics et de l’Approvisionnement, Filomena Tassi, et du Commerce, Mary Ng.

Justin Trudeau a notamment annoncé la prolongation du délai de remboursement du Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC) à la fin 2023.

Le premier ministre a livré un message particulier aux travailleurs de la santé. «Je veux remercier les héros de la santé pour tout le travail qu’ils font depuis deux ans», a-t-il dit.

En guise de soutien, il demande à ceux qui hésitent encore d’aller se faire vacciner. «Je peux vous assurer que si vous vous présentez à une clinique, les travailleurs seront heureux de vous accueillir pour le vaccin. On préfère administrer le vaccin plutôt que de s’occuper de vous en soins intensifs», explique le premier ministre du Canada.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.