Actualités

COVID-19: moins de lits occupés, mais 22 décès

tests en laboratoire, scientifique qui portent des protections contre la COVID-19
Photo: Istock/janiecbros

Cent-quatre-vingt-quinze personnes infectées par la COVID-19 ont pu quitter les hôpitaux du Québec hier, ce qui porte le bilan des hospitalisations à 2051 dans la province.

Cela représente une diminution de 68 lits occupés par rapport à la veille, alors 127 personnes sont entrées à l’hôpital au cours de la même période.

Aux soins intensifs, la baisse est de quatre personnes (6 nouvelles entrées, 10 nouvelles sorties). Soixante personnes se trouvent toujours aux soins intensifs.

On déplore par contre 22 nouveaux décès, pour un total de 15 106 décès liés à la COVID-19 depuis le début de la pandémie au Québec.

Par ailleurs, 7337 travailleurs de la santé sont absents de leur poste pour des raisons liées à la COVID (retrait préventif, isolement, en attente de résultats, etc.).

Les autorités optimistes

Le portrait de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) pour la semaine du 23 au 29 avril révélait hier que, pour une deuxième semaine consécutive, le nombre de nouveaux cas COVID hospitaliers déclarés est en légère diminution (-17% en comparaison de la semaine précédente). Cette baisse est observée dans tous les groupes d’âge, sauf chez les personnes de 60 à 69 ans, pour lesquelles l’institut observe une augmentation de 8%.

L’INESSS prévoit que le taux d’occupation des lits réguliers devrait également diminuer au cours des deux ou trois prochaines semaines. Même son de cloche concernant le taux d’occupation des lits aux soins intensifs.

Il est également intéressant de noter qu’un peu plus de la moitié des nouveaux cas (52%) sont des personnes ayant déjà la COVID-19 lorsqu’elles sont admises à l’hôpital ou qui contractent la maladie durant leur séjour.

Le masque tombe le 14 mai

Le port obligatoire du masque sera levé à compter du 14 mai dans les lieux publics. C’est ce qu’a annoncé le directeur national de santé publique par intérim, le Dr Luc Boileau, mercredi.

Il demeurera toutefois obligatoire dans les transports collectifs et dans les lieux qui offrent des soins, soit les hôpitaux, les CHSLD et les cliniques médicales. Le masque continuera également à être recommandé dans plusieurs milieux d’hébergement comme les résidences pour personnes âgées et dans des situations d’éclosion.

Articles récents du même sujet