Art de vivre
17:29 26 février 2020 | mise à jour le: 26 février 2020 à 17:29

Projet de nouveau café dans Ville-Émard

Projet de nouveau café dans Ville-Émard
Photo: Voix Pop – Pablo OrtizÉric LeFrancois et Éric Pineault souhaitent créer un endroit rassembleur et convivial avec leur projet de café buvette dans l’ancienne Banque Laurentienne.

L’ancienne Banque Laurentienne sera transformée en café buvette. Un groupe de gens d’affaires investissent 2 M$ pour transformer le bâtiment du boulevard Monk, à Ville-Émard.

Le but est de créer un endroit convivial et rassembleur pour attirer une clientèle du quartier, intéressée à se déplacer à pied en raison de la loi plus sévère concernant l’alcool au volant. Un café buvette est un endroit où l’on mange des repas légers. On peut aussi déguster un café le matin ou une bière en fin de journée.

Au sous-sol, des serres seraient installées afin de cultiver des fines herbes et des légumes. «On propose un concept original visant l’autodétermination alimentaire et le zéro déchet», explique Éric LeFrançois, aussi propriétaire du bar de Courcelle sur la rue Notre-Dame Ouest dans Saint-Henri ainsi que d’autres bars et restaurants à Montréal.

Enfin, au deuxième palier, trois bureaux seraient aménagés pour des professionnels et des travailleurs autonomes. Au troisième étage, deux grands appartements seront disponibles pour la location.

Explorer

M. LeFrançois possède deux établissements sur le Plateau–Mont-Royal. Certaines mesures prises par l’ex-maire de l’arrondissement, Luc Ferrandez, lui ont donné envie d’explorer d’autres quartiers.

Fondateur de la microbrasserie West Shefford, à Bromont, il recherchait un emplacement pour s’établir à Ville-Émard. «J’ai découvert le Sud-Ouest il y a 8 ou 9 ans et je suis tombé en amour avec le coin», raconte le résident de Pointe-Saint-Charles.

Le restaurateur de 48 ans souhaite s’associer à un torréfacteur notamment, préférant «s’unir à des personnes qui possèdent des forces complémentaires».

Les promoteurs attendent les permis de construction de l’arrondissement. Si tout va comme prévu, l’établissement ouvrira ses portes à l’automne.

Articles similaires