Monde
23:41 8 février 2018 | mise à jour le: 8 février 2018 à 23:41 Temps de lecture: 1 minutes

Syrie: 59 morts dans des frappes aériennes sur la Ghouta

Syrie: 59 morts dans des frappes aériennes sur la Ghouta
Photo: The Associated PressThis photo provided by the Syrian Civil Defense White Helmets, which has been authenticated based on its contents and other AP reporting, shows civil defense workers and civilians inspecting a damaged building after airstrikes hit a rebel-held suburb near Damascus, Syria, Thursday, Feb. 8, 2018. Syrian rescue workers and activists say the death toll from ongoing government strikes on the opposition-held region near the capital Damascus has risen to at least 35. (Syrian Civil Defense White Helmets via AP)

De nouvelles frappes aériennes qui ont visé jeudi la région sous contrôle rebelle de la Ghouta orientale, à la périphérie de Damas, ont fait 59 morts parmi la population civile, dont 15 enfants, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Près de 140 personnes ont été blessées au cours de ces bombardements, précise l’ONG basée à Londres qui tient la chronique quotidienne de la guerre en Syrie grâce à un réseau d’observateurs sur le terrain.

L’armée syrienne n’a pas réagi dans l’immédiat.

La Ghouta orientale, dernier gros bastion tenu par les rebelles près de Damas, est assiégée depuis des années par l’armée du président Bachar el-Assad, appuyée par l’aviation militaire russe et les milices chiites.

L’un des raids aériens menés jeudi a visé un marché du village d’Arbin, où 21 personnes, dont neuf enfants et trois femmes, ont été tuées, selon l’OSDH.

A Damas, des obus tirés par les rebelles ont fait deux morts dans un quartier de la vieille ville.

Articles similaires