Monde
07:56 2 avril 2018 | mise à jour le: 2 avril 2018 à 11:34 Temps de lecture: 2 minutes

Syrie: les rebellent se replient

Syrie: les rebellent se replient
Photo: APThis photo released by the Syrian official news agency SANA, shows Syrian government forces overseeing the evacuation by bus of Army of Islam fighters from the besieged town of Douma, just east of Damascus, Syria, Monday, April 2, 2018. Syrian state media said Monday, that the largest rebel group in Damascus' eastern Ghouta, the Army of Islam, has begun to evacuate from Douma. The government is waiting for the rebels to leave the besieged town before it can say it has full control of the area, after seven years of revolt. (SANA via AP)

BEYROUTH — Le plus puissant groupe rebelle toujours présent dans la Ghouta orientale, en banlieue de Damas, a entrepris lundi de se replier de la ville de Douma, ce qui pourrait permettre au régime de reprendre le contrôle de la région.

Les premiers hommes de l’Armée de l’Islam sont sortis de Douma tôt lundi, dans le cadre d’une entente qui verra la ville repasser entre les mains des forces de Bachar al-Assad, selon l’agence de presse SANA.

Les rebelles ont pris le chemin de Jarablus, une ville du nord de la Syrie, une région que se partagent les forces syriennes et turques.

Le gouvernement syrien a envoyé 50 autocars à Douma pour évacuer les rebelles, rapporte SANA, mais seulement une poignée d’entre eux étaient partis en milieu de journée.

L’Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, a dit que certaines factions au sein de l’Armée de l’Islam refusent de céder la ville au régime Assad.

Plus de 100 000 civils seraient coincés à Douma.

L’offensive russe et syrienne dans la Ghouta orientale a fait au moins 1600 morts, selon l’Observatoire. Plus de 120 000 personnes ont aussi été chassées de chez elles. Quelque 40 000 rebelles et des membres de leurs familles sont partis pour le nord de la Syrie.

Articles similaires