Monde
07:16 28 mai 2018 | mise à jour le: 28 mai 2018 à 11:06 Temps de lecture: 3 minutes

Le «Spider-Man» français recevra la citoyenneté

Le «Spider-Man» français recevra la citoyenneté
Photo: AFPTOPSHOT - French President Emmanuel Macron (L) speaks with Mamoudou Gassama, 22, from Mali, at the presidential Elysee Palace in Paris, on May, 28, 2018. Mamoudou Gassama living illegally in France is being honored by Macron for scaling an apartment building over the weekend to save a 4-year-old child dangling from a fifth-floor balcony. / AFP PHOTO / POOL / Thibault Camus

PARIS — Les papiers du migrant malien qui a escaladé quatre étages d’un immeuble pour sauver un bambin suspendu dans le vide seront régularisés et des démarches ont été entreprises en vue d’une naturalisation de Mamoudou Gassama, a annoncé lundi le président français Emmanuel Macron.

Lors d’une rencontre avec le jeune homme de 22 ans au palais présidentiel de l’Élysée, M. Macron a aussi indiqué qu’on lui a proposé d’intégrer le service civique des sapeurs-pompiers de Paris.

La rencontre s’est terminée par l’attribution à M. Gassama d’une médaille de la préfecture pour «courage et dévotion».

Des images qui ont enflammé le Web montrent M. Gassama escaladant en une trentaine de secondes quatre étages de la surface extérieure d’un édifice, sautant de balcon en balcon, pour agripper un enfant de quatre ans qui était suspendu dans le vide. Cet acte d’héroïsme, samedi soir dans le 18e arrondissement, s’est déroulé sous les yeux de badauds qui hurlaient, pendant que d’autres filmaient la scène.

Le jeune homme a dit qu’il avait des papiers pour rester légalement en Italie, où il est arrivé en Europe après avoir traversé la Méditerranée après un long et dur séjour en Libye. Mais il voulait rejoindre son frère aîné, qui vit en France depuis des décennies.

M. Gassama, vêtu d’un jean bleu et d’une chemise blanche, a raconté que ses amis et lui ont vu un jeune enfant suspendu à un balcon du cinquième étage.

«J’ai couru, j’ai traversé la rue pour le sauver», a-t-il déclaré à M. Macron lors d’une partie filmée de la rencontre. Il a dit qu’il n’a pas hésité. «Quand j’ai commencé à grimper, ça m’a donné du courage pour continuer à grimper.»

Dieu m’a «aidé» aussi, a-t-il dit. «Dieu merci, je l’ai sauvé.»

M. Gassama a eu peur quand il a finalement emmené l’enfant dans l’appartement. «Je tremblais», a-t-il dit au président français.

M. Gassama a déclaré à M. Macron qu’il est arrivé en Italie en 2014 après plus d’un an en Libye, où il a été arrêté et battu, «mais je n’ai pas été découragé».

Le président français a souligné que tous ceux qui font le voyage périlleux en Europe ne peuvent être accueillis, mais que les actions de Gassama sont admirables.

«Vous avez sauvé un enfant, sans vous, personne ne sait ce qu’il serait advenu de lui, a déclaré le président. Vous avez besoin de courage et la capacité de le faire. Vous êtes devenu un exemple parce que des millions vous ont vu (sur les médias sociaux).»

Les médias français rapportent que le père du petit enfant a été arrêté pour «soustraction à une obligation parentale». Il aurait laissé son fils seul pour aller faire des emplettes, puis aurait tardé à rentrer parce qu’il jouait à Pokémon Go. On ne dispose pas d’informations concernant la mère. L’enfant a été confié aux services sociaux.

Articles similaires