Montréal

La mobilisation continue pour l'école Rose-des-Vents

Photo: Chantal Levesque/Métro

Une cinquantaine de parents et d’enfants de l’école primaire Rose-des-Vents, dans Rosemont, ont manifesté mercredi soir en marge de l’Assemblée générale de l’Alliance des professeures et professeurs de Montréal.

Les manifestants déplorent que ce syndicat ait refusé qu’il y ait des classes regroupant trois niveaux l’an prochain. Une entente spéciale doit être conclue chaque année afin de permettre à l’école Rose-des-Vents d’avoir ce type de classes.

Cette façon de procéder est unique à cette école dans la Commission scolaire de Montréal. Elle est appuyée tant par la direction que par les enseignants.

Articles récents du même sujet