Montréal

Valérie Plante promet un référendum pour la construction d’un stade de baseball

Valérie Plante promet un référendum pour la construction d’un stade de baseball
Photo by: Mario Beauregard/Métro

La candidate de Projet Montréal, Valérie Plante, a promis, en cas de victoire électorale en novembre prochain, de consulter la population avant d’engager d’éventuels fonds publics dans la construction d’un stade de baseball.

«Pas une cenne ne sera investi ds la construction d’un nouveau stade sans que les Montréalais ne soient consultés», a clamé mercredi l’aspirante mairesse. Idéalement, selon cette dernière, ce référendum se tiendrait lors du prochain scrutin municipal, en 2021, afin de réduire les coûts et de mobiliser un maximum de citoyens.

Initialement, Projet Montréal souhaitait interroger les citoyens au cours du prochain scrutin municipal, mais la motion présentée par l’opposition officielle en ce sens avait été refusée par les élus du conseil municipal à la fin du mois d’avril.

Assurant soutenir le retour d’une équipe professionnelle de baseball dans la métropole, Valérie Plante a également dénoncé l’opacité autour de ce dossier, alors que des esquisses d’un futur stade ont récemment fuité dans différents médias. Mme Plante a présenté, au cours de son point presse, un chèque de 500M$, prix évalué de ce nouveau stade.

«C’est un chèque en blanc que mon adversaire est prêt à donner à la Major League Baseball», a ajouté la candidate, qui accuse Denis Coderre de «négocier dans le dos des Montréalais.»

Si le maire sortant garde «le secret», c’est en raison des conséquences possibles d’une telle utilisation de fonds publics, imagine la conseillère de Ville-Marie. Selon elle, l’administration pourrait être amenée «à couper des services ou augmenter les taxes» afin de compenser financièrement cet investissement.

«C’est la réalité et mon adversaire ne veut pas en parler», a-t-elle ajouté, qualifiant Denis Coderre de «piètre promoteur d’événements», en citant notamment l’organisation des courses de Formule E.

«Nous sommes pour le baseball et pour une bonne gestion transparente des fonds publics.» – Valérie Plante, candidate à la mairie de Projet Montréal

Après avoir déjà indiqué que des fonds publics seraient utilisés pour le retour d’une équipe professionnelle, sans toutefois apporter de précisions, Denis Coderre s’est quant à lui montré prudent.

«J’y crois au baseball, mais la réalité c’est qu’on est à la merci de ce que fait la ligue. Ça ne sert à rien de partir sur les infrastructures et sur ce que ça va coûter, a-t-il précisé. Je veux bien croire que des gens veulent se servir de ça et trouver un point pour faire la campagne électorale, mais la réalité, c’est qu’on ne partira pas en peur.»

Refusant la comparaison – car «ce sont deux sports différents» – avec l’amphithéâtre de Québec, construit sans confirmation de l’arrivée d’une équipe professionnelle de hockey, Denis Coderre a promis de «prendre [son] temps.»

«La Ville de Montréal va jouer un rôle, mais il n’est pas question de bâtir quoi que ce soit avant d’avoir l’assurance que ça va se faire.» – Denis Coderre, maire sortant de Montréal

«Il y a cinq ans, on riait du retour éventuel des Expos, maintenant on voit que ça peut être une possibilité, mais ça peut prendre encore quelques années», a lancé l’ancien député libéral, ajoutant qu’«il n’y aura pas de surprise».

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *