Montréal

L’importance de la culture à Montréal soulignée

Photo: Métro
Dominique Cambron-Goulet - Métro

Des acteurs du milieu culturel, des gens d’affaires et des élus ont souligné lundi l’importance de la culture à Montréal au lancement de la revue Coup d’œil Montréal métropole culturelle 2007-2017.

Ce magazine passe en revue les manifestations culturelles marquantes des dix dernières années. «La culture est un moteur de développement économique», a soutenu la mairesse de Montréal Valérie Plante. Elle a annoncé la tenue d’un Rendez-vous Montréal métropole culturelle pour 2019, qui permettra d’établir une nouvelle stratégie culturelle pour Montréal.

Les différents membres du comité de Montréal métropole culturelle ont salué l’effervescence du milieu des arts à Montréal, soulignant notamment l’apport du Quartier des spectacles et des bibliothèques publiques.

La mairesse Plante a indiqué que son coup de cœur culturel des dernières années était «tous les hommages rendus à Leonard Cohen» dont la «magistrale murale sur la rue Crescent». «Peut-être qu’on devrait y ajouter un éclairage pour l’illuminer. Je pense que c’est une bonne idée», a-t-elle avancé.

La présidente de Culture Montréal, Liza Frulla, a quant à elle  profiter de l’événement pour affirmer qu’elle relancerait la candidature du mont Royal comme site du patrimoine culturel de l’UNESCO. En décembre, le gouvernement du Canada a préféré concentrer ses efforts sur la candidature de l’île d’Anticosti. «Il est du devoir de la société montréalaise d’intensifier nos démarches, a déclaré Mme Frulla. Nous allons refaire nos devoirs et intensifier notre argumentaire. Le mont Royal est d’envergure internationale.»

Selon le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Michel Leblanc, la culture a notamment permis de revitaliser le Quartier des spectacles. «Il y a un engouement dans le milieu des affaires. Les espaces libres se font rares, a-t-il rapporté. Les festivals sont un peu plus à l’étroit, donc il faudra réfléchir à créer autour de la place des Festivals un espace plus large pour que les festivals puissent continuer.»

Articles récents du même sujet