Actualités

«Québec, reviens-moi»: Tourisme Montréal courtise sa «province d’amour»

«Québec, reviens-moi»: Tourisme Montréal courtise sa «province d’amour»
Photo: Capture d'écran

«Pour toi, je vais me mettre en chest à l’Igloofest». Tourisme Montréal a fait beaucoup réagir samedi et dimanche sur les réseaux sociaux, peu après la publication de son vidéoclip intitulé «Reviens-moi». On y suit le chanteur Mathieu Samson qui, se faisant porte-parole de la métropole, dit s’ennuyer du reste du Québec.

«Québec, ma belle province d’amour. J’mennuie d’toi. Me reviendras-tu un jour?», lance l’artiste au tout début de sa chanson. Mise en ligne samedi en milieu d’après-midi, la vidéo avait déjà recueilli quelques milliers de clics en début de journée, dimanche.

«J’ai le goût qu’on brise la glace. Québec, reviens-moi. Je t’attends à bras ouverts. Devant nous, la ville en lumière. De l’amour, tu en auras», ajoute le Montréalais.

Ledit vidéoclip fait le tour de plusieurs attraits bien connus de Montréal, comme la Grande Roue, le mont Royal, le Vieux-Port, le stade olympique, le Biodôme ou encore le pont Jacques-Cartier. On voit aussi le jeune chanteur voler parmi les bâtiments du centre-ville.

En plus d’avoir été présenté sur les ondes de ICI Radio-Canada Télé pendant une émission spéciale de La Fureur, samedi soir, le vidéoclip a suscité de vives réactions dimanche sur la Toile. «Bonne année 2019. Amour, paix et effets spéciaux», a commenté Infoman sur sa page Facebook, sur le ton de l’humour.

«Allons dans un resto fancy ou au hockey pour un steamé. J’te jure on va s’régaler Québec. Retrouvons-nous et soyons fous, tout en haut de la Grande Roue. À 60 mètres, tu m’fais tourner la tête, ma belle Québec.» – Extrait de la chanson

«Aidez moi à comprendre svp […] Est-ce une parodie ou c’est VRAIMENT une pub pour faire venir les gens d’ailleurs?», s’est questionné un autre internaute. D’autres ont soulevé l’usage quelque peu abusif du green screen ou encore le côté très «quétaine» et «kitsch» du vidéoclip.

L’agence de publicité lg2 et le studio de création musicale montréalais CIRCONFLEX sont aussi derrière le projet, en collaboration avec Tourisme Montréal. Au début 2018, l’organisme avait produit le même genre de publicité en s’adressant toutefois directement à la ville de Québec. 

«En haut du mont Royal, j’te décrocherai les étoiles. Pour toi je vais me mettre en chest à l’Igloofest. Et reste pas juste une nuit, c’est bien trop court pour faire le tour.» – Extrait de la chanson