Actualités

Montréal s’engage dans le développement du site Louvain

Montréal s’engage dans le développement du site Louvain
Photo by: Archives MétroPhoto: Google maps.

La Ville de Montréal s’engagera concrètement dans la réalisation du projet de logements communautaires et abordables sur l’ancienne cour de voirie dite du site Louvain. Des élus et des représentants de l’administration centrale devraient rejoindre la structure de gestion qui devrait être annoncée prochainement.

Une réunion s’est tenue le 7 décembre à l’hôtel de ville de Montréal pour discuter de la manière qui permettrait à la Ville d’avoir une présence effective dans l’élaboration du projet.

La structure de gestion attendue comprendra un ou des élus de la ville centre ainsi que des directeurs centraux de l’administration municipale. L’annonce de la mise sur pied de cette structure devrait se faire dans quelques semaines, après sa présentation à la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

La proposition devrait être étudiée par le comité exécutif et se retrouver à l’ordre du jour d’un prochain conseil municipal. La Ville, l’arrondissement et les organismes communautaires s’orientent vers une cogestion ce qui signifierait un engagement concret de la ville centre dans l’élaboration du projet.

Le site du terrain Louvain appartient à la Ville de Montréal. C’est une ancienne cour de voirie de plus de 800 000 pieds carrés situés sur la rue Louvain Est, entre la rue Saint-Hubert et l’avenue Christophe-Colomb.

«Les représentants de Solidarité Ahuntsic étaient présents à la réunion et étaient très contents des propositions sur la table», a indiqué Hadrien Parizeau, Conseiller de ville du district de Saint-Sulpice, territoire sur lequel se situe le site Louvain.

Les organismes communautaires avec à leur tête la table de concertation du quartier, Solidarité Ahuntsic, ainsi que l’arrondissement ont déjà mis sur pied un comité pilotage.
Celui-ci invite des citoyens à rejoindre des groupes de travail pour imaginer le quartier à venir sur le site.

Le projet envisagé devrait accueillir entre 850 et 1000 logements ainsi que des infrastructures diverses. Le budget nécessaire est estimé à 350 M$.

«C’est une première à tous les niveaux, a souligné M. Parizeau. Que ce soit dans le type d’investissement ou dans le type de gouvernance. Il faut donc trouver une structure innovante, et inventer une méthode de gestion.»

Le milieu communautaire qui milite depuis des années pour éviter de vendre le terrain à des promoteurs immobiliers a gagné une première manche. La Ville en a gardé la propriété et elle s’engage maintenant dans son développement.

Toutefois, les ambitions des organismes locaux sont grandes. Ils veulent fonder sur ce site un quartier respectueux de l’environnement, favorisant l’inclusion avec de nombreux logements sociaux et abordables ainsi qu’un CPE, une école, une bibliothèque, des commerces de proximité et un centre communautaire.

«Il faudra faire des arbitrages et des compromis pour que le projet se concrétise et que tout le monde trouve son compte», a relevé M. Parizeau.

De l’argent du fédéral

Au moment où elle annonçait un financement du gouvernement fédéral de près de 13 M$ pour la construction de 78 logements sociaux et abordables à Cartierville, Mélanie Joly, députée fédérale d’Ahuntsic-Cartierville a répondu aux questions du Courrier concernant l’argent du fédéral dans la réalisation de logements sur le site Louvain.

«Dès qu’on a fait les premiers investissements dans les logements sociaux, nous avons contacté les organismes qui s’occupent de logements pour les informer de notre stratégie nationale pour que les projets puissent être déposés», a–t–elle dit.

Selon Mme Joly, les promoteurs du site doivent élaborer un projet et ils seront aidés directement avec financement de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) pour une étude de faisabilité.

«En tant que députée, j’y crois profondément, mais il faut une bonne acceptabilité sociale de la part des voisins, a dit Mme Joly. On veut s’assurer de créer un quartier où il y a une belle cohésion et où les gens auront accès à des services et à des logements sociaux et abordables.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *