Montréal

Vents violents: une perte de courant perturbe les trains de banlieue

Vents violents: une perte de courant perturbe les trains de banlieue
Photo: Josie Desmarais/MétroUne série de mesures d’atténuation ont été annoncées hier pour plusieurs secteurs touchés par les travaux du Réseau express métropolitain (REM), dont Deux-Montagnes et Mascouche.

Des vents violents ont fait tomber un arbre sur le système d’alimentation électrique de la ligne de Deux-Montagnes d’exo, perturbant le réseau de trains de banlieue du Grand Montréal.

La ligne de Deux-Montagnes, la plus achalandée du réseau, est aussi la seule à fonctionner avec des trains électriques. Depuis 11:00, en raison de cet incident, tous les départs sur cette ligne, qui dispose de quatre rames de train électriques, ont été annulés.

L’arbre a depuis été retiré, mais des réparations aux équipements électriques sont toujours en cours. Selon l’organisme exo, qui gère les six lignes de trains de banlieue du Grand Montréal, le courant ne pourra pas être rétabli aujourd’hui sur la ligne de Deux-Montagnes.

Deux lignes en renfort

Afin d’assurer malgré tout un service sur cette ligne à l’heure de pointe, deux trains au diesel provenant des lignes Mascouche et Mont-Saint-Hilaire ont été appelés en renfort. Depuis 16h15, ceux-ci effectuent des allers-retours entre Deux-Montages et la Gare centrale. Le dernier départ à partir du centre-ville est prévu à 20h15.

En contrepartie, le départ de 16h30 de la ligne Mont-Saint-Hilaire ainsi que celui de 16h43 de la ligne Mascouche sont annulés.

Malgré tout, exo prévoit que deux départs en moins seront offerts ce soir sur la ligne Deux-Montagnes par rapport à une période de pointe normale.

Exo invite d’ailleurs ses clients à consulter son site web pour être au courant des modifications aux horaires causées par les vents violents, qui ont affecté des milliers de clients d’Hydro-Québec.

La situation semble être plus calme sur la Rive-Sud.

«Les vents violents n’ont pas affecté nos opérations, que ce soit pour le réseau d’autobus ou pour l’entretien et la sortie des véhicules», a indiqué par courriel le Réseau de transport de Longueuil.

La STM n’a pas répondu à notre demande d’entrevue. Sur Twitter, le transporteur indique que l’accumulation d’eau sur certaines artères provoque des retards dans le réseau de bus.