Montréal
17:25 10 janvier 2020 | mise à jour le: 10 janvier 2020 à 17:27 temps de lecture: 3 minutes

Près de 400 M$ en projets de construction à Saint-Laurent en 2019

Près de 400 M$ en projets de construction à Saint-Laurent en 2019
Photo: Gracieuseté – Arrondissement Saint-LaurentLa valeur des projets s’était élevée à 260 M$ en 2018 comparativement à près de 400 M$ l’an dernier. Des espaces commerciales et de nouvelles unités d’habitation prendront place sur le boulevard Décarie.

La valeur des projets de construction approuvés à Saint-Laurent a atteint un sommet l’année dernière, avec 398 M$ dans les secteurs industriel et résidentiel. L’arrivée imminente du Réseau express métropolitaine (REM) serait un des principaux facteurs.  

Les cinq stations qui seront construites dans l’arrondissement d’ici 2023 stimuleraient les investissements qui ont bondi de 53% par rapport à 2018. 

«On sait qu’on est dans une période d’expansion économique. On ne sait jamais quand elle va arrêter, souligne le maire Alan DeSousa. Les promoteurs savent qu’il y a de l’engouement pour les divers [projets] qui seront offerts sur notre territoire.» 

Pour ce qui a trait aux permis de construction résidentiels, la majorité des projets, dont la valeur globale s’élève à 197,6 M$, vise la certification environnementale LEED. 

«Les promoteurs savent exactement quelles sont nos attentes, donc ils viennent avec des projets incluant [des éléments] qui ouvre la porte à cette certification», précise M. DeSousa.

En marge des projets de type Transit-Oriented Development (TOD) près de la station Bois-Franc, les firmes Montclair, Sotramont et Vertex ajouteront 487 nouvelles habitations, pour des investissements de 88 M$. Des espaces commerciaux s’y grefferont. 

Entre les rues Decelles et de l’Église sur le boulevard Décarie, un projet de 3,8 M$ est actuellement en cours. Au-dessus d’un rez-de-chaussée qui sera commercial, 18 nouvelles unités seront disponibles. 

Le nouveau projet de résidence pour la Congrégation des Sœurs de Sainte-Croix, au coût de 27,5 M$ sur le boulevard de la Côte-Vertu, offrira 170 nouvelles chambres. 

Pouvoir d’attraction du REM

L’accessibilité au transport favorisée par la venue du REM encourage les citoyens à demeurer à Montréal, estime Rémy Trudel, professeur invité à l’École nationale d’administration publique (ENAP).

«[Les logements], ça va se vendre comme de petits pains chauds», dit-il.

Ces aménagements seront synonymes de revenus en taxation pour l’administration laurentienne. «Plus il y a de logements, plus il y a de pieds carrés, plus il y a d’immobiliers, plus il y a de revenus [pour l’arrondissement]», explique M. Trudel.

En 2019, la taxe relative aux services a rapporté 13,2 M$ et pourrait permettre d’engranger 13,5 M$ cette année.

Dans le secteur industriel, on note deux projets d’agrandissement dans le campus Saint-Laurent de Technoparc Montréal – qui est désormais une propriété de la Ville de Montréal. Les travaux de Néomed et Vantage Data Centers Canada sont évalués à plus de 40 M$. Ces chantiers visent une certification environnementale LEED.

Articles similaires